L’ombre et la lumière

Partagez avec vos amis :

Nous savons que dans cette humanité, et partout dans l’univers, il y a l’ombre et la lumière.

La lumière, c’est l’amour pur, la divinité, le tout, la source…

L’ombre, c’est le doute, les peurs, les angoisses, et la souffrance.

L’ombre, ce n’est pas la mort en général, puisque la mort c’est la vie, et nous pouvons être mort en joie comme nous pouvons être mort en peine.

Quand nous en avons marre de souffrir, que nous faisons du travail sur nous, nous évoluons vers la lumière.

Mais tant que nous n’affichons pas pleinement notre lumière, que nous ne nous affirmons pas dans ce que nous sommes, que nous ne nous respectons pas dans ce que nous sommes, que nous ne nous aimons pas suffisamment, nous sommes sujet à nous faire attaquer par l’ombre.

Dès lors que nous sommes un peu plus fatigué que d’habitude, que nous avons donné notre énergie à quelqu’un d’autre, que nous avons donné notre pouvoir de création à quelqu’un d’autre, dès lors que nous ne nous affirmons pas, dès lors que nous ne nous respectons pas, nous laissons une faille pour que l’ombre rentre dans nos énergies.

On va commencer par avoir des pensées orientées vers le passé, la petite voix qui va nous faire douter, nous faire peur…

Et comme nous serons vulnérables, parce que nous sommes dans un état de fatigue, parce que nous n’avons pas pris soin de ressourcer notre corps physique… ( nous ne nous sommes pas respecté).

Alors naturellement, ces pensées négatives vont être de plus en plus prenantes dans notre esprit.

Et dès lors que nous donnons du pouvoir à nos pensées, nous modifions notre signature électromagnétique.

La signature électromagnétique se modifie en un claquement de doigts, aussi bien en positif ou en négatif.

Mais comme là, nous sommes seul dans notre solitude, avec des pensées négatives, orientées vers le passé, nous descendons notre taux vibratoire, et donc nous allons attirer à nous des expériences et des personnes du passé.

Et c’est ainsi que nous allons avoir un appel téléphonique ou la visite de quelqu’un qui est directement lié à notre passé, un ami, un ex-compagnon, des parents au comportement toxique…

Comme nous sommes toujours faibles, nous ne pouvons plus nous affirmer, et nous nous laissons envahir par ces énergies, puisque ce sont des personnes du bas astral qui viennent se nourrir de notre énergie qui est plus haute que la leur.

C’est l’ombre qui vient se nourrir de la lumière.

Puisque l’ombre ne peut pas exister sans la lumière.

Du coup elle pompe notre énergie, et nous descendons encore plus…

Et comme nous ne sommes pas bien, nous n’avons plus la force en nous pour stopper, et ça continue encore et encore…

On se dit : mais j’allais bien, j’ai fait du travail sur moi, je fais tout bien, pourquoi ça m’arrive, qu’est-ce qui se passe, et là nous donnons de l’énergie à ce phénomène, ce qui permet de l’accentuer encore plus, puisque là où nous portons notre énergie nous développons dans la matière…

Et nous allons commencer à avoir des idées noires, nous ne verrons plus le bout du tunnel, nous voyons notre vie se finir dans la souffrance, et nous pouvons même avoir des idées suicidaires.

Alors tout ceci est un phénomène normal.

Il faut bien comprendre que nous devons rester fort, et pour se faire, nous devons nous affirmer, nous respecter, être nous-même, tout le temps, en toutes circonstances.

Dès lors que nous avons un petit coup de mou, une fatigue un peu plus intense que d’habitude, il faut impérativement appuyer sur pause, stopper toute action, et aller dans la nature se ressourcer, se régénérer.

Encore une fois, c’est une histoire de choix.

Et c’est aussi une histoire de s’écouter, de s’observer, apprendre à se connaître, et pour cela, ça demande d’être dans l’inaction, dans l’observation.

Nous ne pouvons pas sortir du schéma de souffrance de façon pérenne tant que nous ne nous assumons pas dans notre rayonnement de lumière qui est la confiance absolue dans la vie, puisque nous sommes l’amour, il ne peut nous arriver que du bon.

Notre énergie est sacrée, elle ne doit nous servir qu’à créer la joie en nous.

Dès lors que nous donnons notre énergie au service de quelqu’un pour lui faire plaisir, pour l’aider, pour lui plaire, pour être accepté, pour avoir un retour, pour être aimé, ce n’est pas une intention pure d’amour, ça nous revient en boomerang sous le nom de souffrance.

Et plus nous avançons dans la lumière, plus ces perceptions / ressentis sont rapides et intenses.

Si nous faisons le choix de nous aimer, alors aimons-nous pleinement.

L’amour, c’est accepter sans jugement.

L’amour, c’est s’affirmer.

L’amour, c’est se respecter.

L’amour, c’est la confiance absolue dans la vie.

L’amour, c’est la joie et l’abondance.

Je m’aime, je me respecte, alors je ne fais que les choses qui me mettent en joie et je refuse tout le reste.

Je me rappelle que je suis un être humain et non un faire humain, je suis énergie et non matière, je suis créateur et non spectateur.

Je suis la vie, je suis ce qui est de plus puissant, et j’ai tout pouvoir.

Je suis amour, je suis la pleine santé, je suis la perfection de mon corps physique, je suis la joie, je suis l’abondance absolue dans tous les domaines de ma vie.

Je suis la Lumière, et autant l’ombre ne peut exister que par la lumière que la lumière ne peut pas exister au travers de l’ombre.

Alors je fais le choix de la lumière, et je sais que par là, je ne peux plus connaître la souffrance, la frustration, le manque.

C’est mon choix de vie, je m’aime, je m’affirme, je me respecte.

Partagez avec vos amis :