L’Effet Miroir en synthèse

Vous avez une vidéo qui résume en fin de page

Accès Rapides :

Qu’est-ce que l’effet miroir ?
À quoi sert l’effet miroir ?
On ne peut voir que ce que nous sommes
Décryptons avec des images
Voyons de plus près
L’effet miroir dans le collectif
Chacun voit son propre monde
Ne pas se fier au paraître
Tout ce que l’on voit, c’est nous
C’est pareil pour le monde que l’on regarde
À vous de rayonner votre beauté
Acceptez simplement et le monde sera parfait
Résumé en vidéo

Nous sommes énergie, tout est énergie.

Il n’y a rien d’ésotérique (Def : Qui se transmet seulement à des adeptes qualifiés.) dans ces propos d’Albert Einstein lui-même.

Ensuite, selon la physique quantique (Def : Ensemble de théories physiques nées au XX e siècle, qui décrivent le comportement des atomes et des particules), nous sommes vibratoire et magnétique.

Nous pouvons densifier l’énergie au point de la matérialiser simplement en y portant notre attention. C’est-à-dire que nous créons la matière à partir de nos pensées… Que ce soit les rencontres ou les évènements ;

C’est ce que j’arrive à me prouver au quotidien, dans mon expérience personnelle au même titre que en accompagnement avec mes clients.

Ce qui veut dire que l’effet miroir est la manifestation matérielle de tout ce que je vibre sur le plan des énergies de façon consciente et inconsciente (sur les plans mental, émotionnel, physique et spirituel).

À noter que je ne vibre pas simplement ce que je pense de façon consciente, mais je vibre également mes pensées inconscientes lorsque je suis dans la lune, par exemple, je vibre également mes mémoires karmiques, mon ADN, mes croyances, mes émotions, et c’est tout ça qui contribue à la manifestation dans la matière.

C’est pour ça que l’effet miroir est rejeté par beaucoup de personnes qui sont dans le déni, il est toujours préférable de se qualifier de personne « bien » avec des idées « bonnes » et rejeter le reste chez les autres;

J’espère par ce dossier va vous apporter de la conscience dans votre quotidien.

L’effet miroir permet à tout un chacun qui souhaite se connaître de pouvoir se reconnaître à travers son environnement.

Il est impossible pour un être humain de naviguer dans son inconscient, c’est bien pour cela que ça s’appelle inconscient.

Mais comme c’est cet inconscient qui, de par ses vibrations, crée notre réalité, l’effet miroir permet de comprendre ce que nous envoyons comme énergie dans l’univers et qui nous revient sous forme de boomerang selon la loi d’attraction.

Si nous sommes honnête avec nous-même, nous captons très rapidement que quand nous sommes dans la joie, nous attirons que des belles circonstances et des belles personnes, et dès lors que nous sommes dans la fatigue et la colère, c’est l’inverse qui se produit.

Exemple : je suis dans la sur action pendant plusieurs jours/semaines, je cumule de la fatigue sans m’en rendre compte puisque je ne prends pas le temps d’écouter mon corps, et d’un coup, alors que mes vibrations sont maintenant basses, j’enchaine les mauvaises situations et les mauvaises rencontres ;

C’est bien ici une belle preuve que nous sommes pleinement créateur de tout ce que nous vivons à chaque instant.

L’effet miroir va donc nous aider à sortir du statut de victime pour prendre ses responsabilités et pouvoir enfin transformer son existence.

Puisque nous sommes énergie et tout est énergie, nous devons nous nourrir d’énergie, c’est le concept même de la vie;

L’énergie se capte donc soit dans le vivant, soit dans la nature, les animaux ou chez les humains.

pour les humains, ça se joue au niveau de l’attention.

Dès lors que nous captons l’attention de quelqu’un, nous captons et chargeons son énergie.

Sur ce plan, le statut de victime est le plus courant dans cette humanité, puisqu’il permet de se gratifier comme héros.

« Et bien moi, j’ai toutes les misères du monde, mais tu vois, je m’en sors, je suis fort ! »

Le problème de cette énergie c’est qu’elle est éphémère, car elle repose sur le monde de la forme, les autres, l’illusion de la séparation, c’est une énergie extérieure à nous, et elle ne peut pas assurer la pérennité de notre bonheur.

Alors que d’aller puiser l’énergie du cœur dans l’acceptation et la contemplation, nourrit d’une énergie propre à soi, bien plus profonde et plus pérenne.

D’où cet adage :

Nous allons commencer à entrer dans la magie de la vie.

L’univers est d’une immensité inimaginable, même les scientifiques qui dédient leurs carrières n’arrivent pas à tomber d’accord sur tout ce qu’il en est.

Pour ceux qui connaissent la physique quantique, nous savons que tout existe et son contraire dans cet univers fabuleux.

Nous savons également que dès lors que nous pouvons visualiser quelque chose dans notre tête, nous pouvons le créer dans la matière, puisque l’information est là.

Il suffit de se connecter à la fréquence énergétique, mais ce n’est pas l’objet ici.

Alors de cette immensité, nous n’en percevons qu’une étincelle.

Et cette étincelle que nous percevons de façon consciente est tout simplement une sélection programmée dans notre paradigme (Def : désigne un point de vue ou un modèle théorique de penser qui permet de diriger une réflexion et une recherche scientifiques).

Nous avons dans notre for intérieur un système de croyance ancré, qui filtre toutes les informations pour ne nous montrer que ce que nous croyons.

Ce système de croyances, c’est ce que nous avons intégré de papa, de maman, de la famille en général, puis à l’école, dans la société, dans les médias, et dans notre histoire de vie en général…

Tout ceci est bien enfoui dans notre inconscient, ça vibre énergétiquement, ça rayonne dans l’univers, et ça revient à nous sous forme d’énergie que nous percevons alors en évènements, en opportunités, en rencontres…

Ainsi, tout ce que nous voyons et tout ce que nous percevons, sans exception aucune, c’est en résonance énergétique avec ce que nous sommes ici et maintenant, dans notre instant présent et immédiat.

Ce qui amène au raccourci suivant : aucun intérêt pour les thérapies qui nous reconnecte à des énergies du passé, et nous font ainsi manifester un futur identique à ce que nous ne voulons plus.

Alors que faire de ce qui se manifeste dans notre instant présent ?

L’accepter consiste à s’aimer, le juger et le rejeter consiste à se désaimer tout simplement.

Et dans la vie, on récolte ce que l’on s’aime 🙂

Tant que nous le rejetons, nous invitons la vie à nous le représenter…

Par exemple : accueillir le pervers de ce jour permet de solutionner définitivement notre relation à l’homme qui était en mémoire dans mon inconscient depuis le fœtus. Le quitter en le rejetant fera que le prochain mec sera encore un pervers !

Accueillir ne veut pas dire se résigner ou se soumettre. Accueillir veut dire, j’ai compris que j’ai crée ça, je corrige aujourd’hui en me respectant parce que je m’aime !

Il est important de comprendre que nous ne pouvons pas voir ce que nous ne sommes pas.

Je le réécris : nous ne pouvons pas voir ce que nous sommes pas, nous allons maintenant le mettre en image.

Rappelons avant toute chose que nous sommes 99 % de vide, et c’est dans ce vide que passe l’information.

Comme j’aime bien rendre les choses faciles de compréhension, je suis parti sur des bulles de savon.

Afin de bien comprendre où je veux en venir, rappelons-nous que nous sommes plusieurs corps embriqués les uns dans les autres comme les poupées russes.

Nous avons le corps éthérique, le corps spirituel, le corps émotionnel, le corps mental, et en toute fin, le corps physique.

C’est pour cela que quand les corps ne sont pas bien réglés / alignés, le corps physique est lourd, écrasé, en souffrance et apparaissent les douleurs et les pathologies aiguës, chroniques, ou dégénératives.

Et donc le corps éthérique, c’est celui-ci qui représente notre aura, il est associé au chakra couronne et perceptible par certains médiums.

Plus on affine nos ressentis, plus on arrive à ressentir cette bulle énergétique à nous, mais aussi la bulle énergétique des autres.

Quand nous entrons en contact, en connexion énergétique, c’est donc par ce champ énergétique invisible que tout se passe.

Dès lors que nous pensons à quelqu’un, nous nous connectons à cette personne, nous entrons en fusion avec cette personne, il y a transfert d’énergie / d’informations.

Ça s’applique dans tous les cas de figure, que la personne soit physiquement présente à côté de nous ou à 1000 km, le principe est exactement le même, puisque ça se passe dans les énergies du champ quantique.

J’ai donc choisi les bulles de savon qui vont permettre de bien comprendre l’effet miroir.

Maintenant que les bases sont posées, ça va être beaucoup plus simple à comprendre pour la suite.

Ça s’applique aussi bien pour les personnes que vous allez aller chercher comme les personnes qui vont arriver dans votre vie.

Ça s’applique aussi bien pour les personnes qui sont dans votre vie depuis des décennies que pour une nouvelle rencontre qui arrive ici même pour la première fois.

Dès lors qu’il y a connexion entre deux points d’énergie (vivant ou non), ça se passe exactement comme sur cette image, la connexion se fait par un prisme que nous appelons le miroir, et ce, quelque soit la distance physique.

Comme c’est un miroir, nous ne percevons que ce qui nous appartient.

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

C’est l’effet magnétique, l’attraction, qui fait que nous sommes connectés sur ce prisme mais pas sur un autre.

Si nous n’avions pas une fréquence énergétique similaire, nous n’aurions pas pu être connecté de cette façon, et je ne pourrais donc pas voir ce que je vois.

Donc tout ce que je vois, ça ne peut être que moi.

Je ne peux pas voir ce que je ne suis pas.

Il ne peut pas y avoir d’attraction humaine avec quelqu’un qui ne raisonne pas à ma fréquence énergétique.

C’est de l’énergie, du magnétisme, c’est donc une connexion vibratoire, une attraction physique, il n’y a aucune place pour le hasard.

C’est une synchronicité.

C’est une rencontre avec moi m’aime.

Alors maintenant qu’est-ce que j’en fais, je le reconnais, je l’accueille, je lui porte de l’amour, parce que j’étais dans l’ignorance, j’ai fait du mieux que je pouvais, et je ne suis qu’un humain…

Dans ce cas-là, j’élève mes fréquences énergétiques, et la prochaine personne qui va se connecter à moi sera plus dans l’amour.

Ou alors je la rejette, je la juge, je ne veux pas voir mon miroir, je me dénigre, je me sabote, mais la vie me le représentera, puisque c’est ma vibration énergétique, et je ne pourrai attirer que ce que je suis.

À noter que si j’entre en conflit avec cette personne, nous ne sommes pas à 50 % de responsabilité chez l’un et 50 % chez l’autre, mais nous sommes 100 % responsable du refus de notre propre miroir, de la même façon que l’autre sera 100 % responsable du refus de son miroir de façon consciente ou inconsciente, selon s’il a suivi ce module de formation ou pas, par exemple 😉

Alors maintenant quand nous sommes dans un groupe de personnes, il en va exactement de même.

Si nous sommes dans ce groupe, c’est que nous avons tous quelque chose qui nous rattache, mais selon un prisme spécifique.

Cette image représente parfaitement, puisque nous voyons que chacun est rattaché à l’autre par un prisme différent.

Et nous voyons que dans les extrêmes, il n’y a pas de connexion, pas de miroir en contact, c’est ce qui explique que dans les groupes nous avons des affinités avec certains et pas avec d’autres.

Mais attention, si nous sommes dans ce groupe, nous avons connecté notre champ énergétique avec la personne qui se trouve de l’autre bout de la salle, et elle nous a forcément renvoyé quelque chose, même si nous n’y sommes restés que quelques secondes.

Ça peut être de l’indifférence, ou ça peut être quelque chose qui nous répulse de façon inconsciente, c’est important de comprendre que ça nous appartient également.

Vous avez compris donc que l’effet miroir c’est la connexion à l’autre, et c’est donc le prisme par lequel on se retrouve en attraction qui nous renvoie ce que nous avons à voir ici et maintenant pour nous aider à évoluer sur notre quête d’amour.

Sur cette image vous voyez deux bulles qui ne sont pas connectées, pourtant elles sont à côté l’une de l’autre.

C’est ce qui se passe entre les individus qui ont des paradigmes différents.

Puisqu’en fonction de la famille dans laquelle on a grandi, nous avons construit un personnage avec des valeurs et des croyances, qui font notre vision du monde qui nous est propre.

Et comme chaque individu à sa propre vision du monde, il en est qui ne se croiseront jamais dans cette vie.

Dans ce cas-là, n’ayant pas de connexion énergétique, il n’y a pas de connexion de miroir, chacun fait sa vie.

Quand nous regardons en superficiel, nous ne voyons que l’apparence, l’illusion de la séparation, et nous ne pouvons pas accéder à l’effet miroir.

Nous n’avons qu’une vision égotique, une vision séparée, alors nous ne voyons que la différence, comme sur cette image, l’un est plus grand que l’autre.

Il n’y a pas de connexion, pas de profondeur, et donc pas de transformation de soi.

Nous ne pouvons pas voir chez l’autre ou dans cette humanité autre chose que ce que nous sommes.

Tout ce que l’on voit c’est nous.

En modifiant notre paradigme, nos croyances, en acceptant les circonstances et les rencontres, en acceptant l’autre, alors notre décor extérieur change.

Quand nous percevons un comportement qui nous dérange, l’effet miroir consiste à comprendre pourquoi la personne en face agit ainsi.

Ce n’est pas forcément le comportement qui est un miroir avec nous, mais l’intention qui initie ce comportement.

Par exemple le conjoint qui trahit un partenaire, ce n’est pas la trahison en soi qu’il faut regarder, mais ce qui est dessous.

Puisque le fait de se sentir trahi nous est propre, c’est plutôt le comportement de l’autre qui nous dérange.

Est-ce que la personne se sent enfermée dans cette relation, et donc comme tout être humain, elle cherche sa liberté ?

Est-ce que la valeur exclusivité dans le couple est important pour lui ?

Est-ce que c’est un manque de reconnaissance ?

Est-ce que c’est le mensonge ?

Dès lors que nous mettons au jour l’intention qui est derrière, alors nous percevons notre pleine responsabilité propre.

Cette règle s’applique pour tout.

Que ce soit le chien qui vit sous notre toit, ou ce que nous percevons de l’autre côté de la planète, ça nous appartient toujours.

Il n’y a pas de séparation dans les énergies.

Je suis 100 % responsable de tout ce que je ressens en regardant ce que je vois.

Ça m’amène ici à parler de l’ego spirituel.

Nous sommes dans une ère du temps où nous n’entendons parler que d’êtres de lumière, de spirituels, qui émergent de toute parts.

Derrière l’étiquette de spirituel, la personne veut se positionner dans le bien.

Alors elle renie tout ce qu’elle qualifie de « pas bien » en bloc.

Mais elle oublie qu’elle est un être humain avant tout, et qu’au fond d’elle, elle a aussi ses défauts, ses parts d’ombre, sa colère, sa médisance, sa critique,…

Tout être de lumière qu’elle est, elle oublie de se regarder dans le miroir lorsqu’elle est au contact des autres êtres humains qui ne sont que son reflet.

Elle exprimera des phrases du style « je suis à un niveau de conscience », « je monte dans la lumière », elle emploiera toujours des termes de comparaison, c’est purement égotique.

Alors si vous travaillez dans le spirituel, prenez le temps de regarder ce dossier de près, et de comprendre qu’il n’y a pas de séparation entre vous et les autres, il n’y a que vous et vous.

En tant qu’accompagnant dans les énergies, je suis passé par là, nous avons vite fait d’être perché.

Avec cette simple compréhension, je sais que c’est ma pleine responsabilité que de mettre de l’amour dans ce que je reçois pour émettre encore plus d’amour.

La gratitude est l’état d’être le plus puissant pour en ressentir toujours plus.

Tout ce qui se passe dans ma vie, absolument tout sans exception, n’est que le reflet de qui je suis dans mon intégrité, de façon consciente et/ou inconsciente.

L’acceptation est la seule clé qui libère les énergies.

Accepter ma création permet la transformation.

Encore faut-il que je souhaite me transformer, parce que ce n’est pas une obligation.

Si j’aime le pouvoir et l’argent, alors j’ai le droit d’aimer le pouvoir et l’argent, ça m’appartient, et c’est à ceux que ça dérange, par effet de miroir, de comprendre pourquoi ça les dérange.

Tout ce qui m’est demandé, c’est d’être moi, authentique, et de pouvoir m’exprimer en tant qu’être libre, et laisser les autres s’exprimer en tant qu’être libre.

La vie est magique avec un grand M.

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot