Pourquoi notre esprit est trouble ?

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

Nous sommes constitués à 80 % d’eau…

Donc, nous sommes constitués à 20 % de matière…

Nous pouvons donc nous comparer très facilement à ce que nous percevons sur cette photo.

Alors maintenant quelle différence entre le pot de gauche et le pot de droite ?

À gauche vous avez une eau polluée, parce que la densité trouble occupe l’ensemble du volume.

Nous pouvons considérer que c’est l’être humain dans son fonctionnement normalement inconscient.

Monsieur et madame tout le monde qui suit le régime métro boulot dodo… qui nourrit ses peurs… qui ne cesse de se poser des questions existentielles… qui passe son temps à critiquer les autres, le gouvernement, sa famille, ses collègues… à chercher à nourrir son besoin de sécurité par l’action… à écouter de la musique pour fuir le silence… à nourrir un statut de victimisation…

Et nous trouvons aussi ce style de personnes dans le milieu spirituel, tant que nous restons dans le mental, parce que notre ego s’approprie toutes les connaissances spirituelles qu’il acquiert… je dois me protéger, je dois faire ceci, il faut faire cela !?!

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

Et puis il y a les êtres qui cessent de dire qu’ils savent tout, qui sortent du brouhaha du mental, se posent dans leur cœur, par la méditation et la gratitude…

Alors à ce moment-là, arrêtant de courir dans tous les sens, arrêtant de projeter des énergies dans tous les sens par leurs pensées et leurs actions, les énergies de la structure se stabilisent, et les 80 % d’eau s’éclaircissent.

Et c’est là que l’âme agit.

Parce que l’esprit devient clair, alors les réponses affluent sans les chercher.

Mieux encore, comme nous sommes énergie et que tout est énergie, nous attirons à nous les personnes et les opportunités dont nous avons besoin ici et maintenant pour satisfaire nos désirs les plus fous dans des délais inimaginables par notre petit cerveau humain.

Puisque le temps n’existe pas dans les énergies, nous pensons, nous créons.

C’est immédiat, et plus l’esprit est clair, plus nous avons conscience de ce que nous créons, plus nous prenons la responsabilité de notre création…

Alors nous accueillons dans le cœur, sans jugement, pour garder ou remplacer, selon notre souhait, mais toujours dans la joie et dans la gratitude.

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot