Souffrance et amour

Partagez avec vos amis :

Nous sommes des êtres de souffrance, et même ceux qui se revendiquent être de lumière, moi le premier, sommes loin d’avoir atteint le plein d’amour de nous-même.
Et quand nous n’arrivons pas à atteindre l’amour au fond de nos tripes, nous allons le chercher à l’extérieur.
Alors on ne sait pas comment faire, on se plaint, on se victimise, on se dédouane de notre responsabilité, on compte sur les autres, on pose des attentes…
Il y a plusieurs degrés de manque d’amour, et c’est ce qui génère des comportements toxiques à divers degrés.
Ce n’est donc pas en pointant du doigt, en jouant le jeu de la séparation, que nous allons aider l’autre a trouver son amour.
Ça ne nous aidera pas nous-mêmes d’ailleurs, puisque ce que l’on donne à l’autre, nous le donnons à nous-même.
Puisque ce que nous voyons chez l’autre, n’est que le reflet de nos propres énergies.
Nous sommes tous énergie, vibration et magnétique, et nous attirons des énergies similaires aux nôtres pour nous aider à nous voir et à grandir.
Alors ce n’est pas en rejetant, en critiquant, en jugeant l’extérieur que nous allons apprendre à nous aimer.
Non, l’idée est de chercher la lumière, pour mettre son focus dessus, la développer, et naturellement l’amour dissoudra le reste.
Parce que l’amour est plus fort que tout.
Parce que l’amour est partout.
Et je me rappelle à chaque instant que l’énergie se développe à l’endroit même où je porte mon attention.
Alors est-ce que je veux développer l’amour où la guerre ?
C’est à moi de prendre ma responsabilité dans ce moment.
J’insiste sur le mot responsabilité, parce que nous sommes tous responsables de nous, mais aussi du bien-être de l’humanité.
Parce que sur le collectif, c’est exactement pareil.
Soit j’y mets de l’amour, et ça dissoudra la colère, au soit j’y met de la colère et du coup j’alimente le fléau.
C’est mon choix de chaque instant ❤

Partagez avec vos amis :