Comment nous créons ?

Partagez avec vos amis :

Là où nous portons notre attention, nous développons les énergies, nous créons notre réalité.

N’avez-vous jamais vécu l’expérience au volant de votre voiture, si vous regardez la voiture qui arrive en face longuement avant de la croiser, vous allez voir comment vous allez vous en rapprocher dangereusement…

Pareil sur une petite route de campagne, si vous regardez le fossé à droite, vous avez 9 chances sur 10 de finir dans le fossé !

Et bien dans la vie c’est tout pareil, là où nous portons notre Focus, notre attention, c’est là où nous portons notre énergie créatrice.

Comme tout existe, il suffit de regarder ce que nous voulons pour que ça se matérialise dans notre réalité.

Nous pouvons le regarder à travers des médias, des films, des séries, des dessins animés…

Nous pouvons le regarder à travers des personnes inspirantes…

Nous pouvons le regarder à travers des livres…

Mais nous pouvons le regarder aussi dans le silence de notre âme, en introspection, en visualisation créatrice.

Le cerveau ne fait pas de différence entre le réel et l’imaginaire.

De le vivre en rêve, nous le vibrons émotionnellement, nous nous alignons sur la fréquence énergétique de ce rêve, et nous le téléchargeons dans notre réalité.

Il ne reste plus qu’ensuite à gesticuler dans la matière, faire quelques actions, qui vont dans le sens de ce rêve, pour que tout se mette en place de façon concrète dans notre quotidien.

Gardons en mémoire que chacune de nos actions ont une conséquence, un retour, tôt ou tard.

Si chaque jour, nous mangeons des sucres lents, sous forme de pain, de féculents, alors nous stockons petit à petit ces sucres transformés en graisse, et ça se voit à moyen et long terme.

Si chaque jour, nous faisons une petite action, peu importe sous quelle forme, qui nous rapproche de notre rêve, ça se voit de la même façon, à moyen et long terme.

Nous sommes la conséquence de nos rituels.

Et nos rituels sont alignés avec notre Focus.

Si on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, alors on va s’orienter vers des plaisirs immédiats.

Si on a une vision sur un rêve lointain, alors on va s’orienter vers des attitudes constructives.

Et si la vie était beaucoup plus simple que nous pouvons le penser 🙂

Partagez avec vos amis :