L’ego a toujours raison

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

L’ego s’appuie sur ses croyances, sa perception à lui de la vie, ce qu’il appelle sa réalité, sa vérité.

Pour mémoire, nous n’avons que 5 % de conscience, tout le reste est inconnu en nous.

Nous donnons le pouvoir à ces 5 % pour contrôler notre vie, parce que cette part de 5 % se dit avoir raison, détenir la vérité, savoir,…

C’est 5 petits pourcents prétendent savoir que nous serons heureux quand nous serons dans une situation différente…

Mais si vous regardez le fil de votre vie, la situation différente nous rend heureux les premières heures, les premiers jours, mais tôt ou tard l’amoureux devient le pervers, le patron adorable se retrouve devant les prud’hommes, la maison des rêves devient un fardeau, ça vous parle ?

Lorsque quelqu’un arrive en face et nous dit quelque chose de contraire à nos croyances, tout de suite, notre égo se braque : je suis choqué, non ce n’est pas ça,…

Et pourtant, vous n’êtes pas dans l’acceptation totale de ce qui se passe dans votre existence.

Alors ne serait-ce pas l’heure de se remettre en question ?!?

Nous voulons devenir meilleur, nous voulons grandir, nous voulons monter en conscience, nous voulons plus d’amour, et pourtant nous savons tout, et nous avons raison sur tout …

Est-ce qu’il n’y aurait pas un petit décalage ?

Est-ce que ces 5 % de nous ne voudraient pas obstruer la vérité de qui on est, dont nul ne peut le savoir, puisque c’est inconscient pour 95 %, pour rappel.

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

Cherchez l’erreur…

Ou plutôt essayons de reconnaître que nous ne pouvons pas tout savoir, avec notre tout petit trou de conscience minime sur notre vie, qui n’est – en plus -qu’une toute petite partie, par rapport au tout…

Puisque dans le tout, tout existe et son contraire.

Et dans ce tout, nous avons sélectionné de façon consciente et inconsciente une partie qui fait notre vie.

Et dans notre vie, nous n’avons accès qu’à 5 % des informations, le reste est caché, inconnu, dans l’ignorance.

Alors comment continuer à laisser ses 5 % gérer notre vie ?

Voyons avec honnêteté là où ça nous conduit.

Regardons ce que nous matérialisons, nos relations, notre travail, notre couple, notre famille, notre qualité de vie en général, notre santé…

Alors ne serait-ce pas temps de s’abandonner à la vie qui sait bien mieux que nos 5 petits pourcents ce qui est bon pour nous.

Lâcher le contrôle, et se laisser porter par le courant de la vie, ne serait-ce pas la solution pour être serein tout simplement.

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot