On ne peut pas porter les autres dans la vie.

Partagez avec vos amis :

Nous avons chacun notre propre karma, nos propres expériences à vivre, et ça nous demande déjà suffisamment d’énergie pour nous et nous seul.

Comprenez que l’énergie qui nous est donnée par la vie, par la puissance divine, par quiqu’on veut, elle nous sert pour vivre notre expérience, apprendre à nous aimer, rayonner notre lumière, et montrer l’exemple à l’humanité.

C’est uniquement quand nous suivons ce chemin que nous sommes dans la joie, et par conséquent dans l’abondance, connecté aux énergies de la source.

Dès lors que nous nous écartons de ce chemin, alors les énergies ne sont plus suffisantes pour nous mettre en joie.

Pire encore, les énergies se bloquent…

Dans notre corps physique, ça nous crée des douleurs, des maladies…

Dans les finances, nous sommes frustrés de ne pas pouvoir réaliser nos rêves faute d’argent…

Dans les amours, nous nous engageons dans les relations malsaines, aux schémas de dépendance affective…

Dans le travail, nous ne trouvons pas d’emploi, ou alors nous sommes dévalorisé, nous vivons des mauvaises expériences avec les collègues ou la hiérarchie…

Dans le relationnel, nous avons l’impression de donner sans compter, mais nous ne recevons jamais…

Dans l’habitat, nous ne pouvons pas acquérir notre maison avec du terrain selon nos rêves…

Bref, comme tout est énergie, dès lors que nous ne sommes pas dans notre chemin qui nous met dans la joie et l’abondance, alors on s’auto sabotte.

Tout ceci parce que nous ne voulons pas nous arrêter pour aller gratter les émotions lourdes et denses enfouies dans nos tripes, qui remontent à notre plus tendre enfance…

Nous préférons fuir…

Fuir le silence de notre âme, en allant dans le travail, dans les addictions, dans une passion…

Sans prendre le temps d’écouter son corps.

C’est un choix de vie, c’est le choix que notre mental nous impose, et tant que nous donnons le pouvoir à notre mental, nous sommes voués à souffrir.

C’est normal, puisque nous sommes des êtres spirituels incarnés pour expérimenter, et c’est notre âme qui doit être le maître et le mental le serviteur.

Parce que notre âme est connectée à la source, elle connaît notre contrat d’incarnation, elle sait ce que nous sommes venus faire, et surtout c’est le tout, l’abondance absolue, la confiance, la foi, tout ce qui nous porte 🙂

Partagez avec vos amis :