Différence entre habitude et attitude

Partagez avec vos amis :

Une habitude est un rituel qui permet de satisfaire une envie immédiate, sans tenir compte du moyen et du long terme.

Quand nous sommes dans une situation quelque peu confortable, nous nous rangeons dans des habitudes, afin de rassurer cette part de nous qui se nomme l’ego.

Nous nous retrouvons dans cette situation quand nous n’avons plus de projet de vie en cours.

Nous ne sommes plus alimenté par une adrénaline qui nous pousse à l’action.

Les études sont terminées, nous ne savons plus trop où aller…

Nous sommes en couple, et nous allons dire que notre quotidien nous va…

Nous avons un boulot, certes ennuyant, mais il nous permet de manger…

Le problème de se tenir à des habitudes, c’est que nous détournons notre attention, nous automatisons notre vie.

Et quand nous baissons la vigilance, tôt ou tard, subviennent alors des problèmes.

Quand nous sommes dans les habitudes, nous ne sommes pas créateur de notre réalité, mais spectateur.

Nous n’avons plus de projets, alors nous ne prenons même plus la responsabilité de notre existence.

Il est donc vital de remplacer ses habitudes par des attitudes.

Une attitude, c’est une discipline à laquelle nous nous donnons dans l’intention d’avancer vers un projet.

Je veux courir un marathon, je vais donc m’entraîner tous les jours, pour avoir l’attitude d’un coureur.

Une attitude demande un effort au départ, puisque justement ce n’est pas dans nos habitudes.

Mais cet effort trouvera facilement ses ressources, puisqu’il nourrit nos valeurs.

Puisque dès lors que nous avons un projet de vie en alignement avec nos valeurs, ça crée en nous la motivation, et nous trouvons l’énergie pour avancer.

Alors ça ne sert à rien de chercher à sortir de sa zone de confort comme le revendique de nombreux thérapeutes et coachs, si nous n’avons pas un projet qui nous porte.

Si nous construisons un projet dans notre tête, il va générer en nous la motivation pour sortir de notre zone de confort, sans que nous ayons quoi que ce soit à penser ou à faire.

Alors que si nous cherchons à sortir de notre zone de confort sans avoir un projet porteur, alors nous sommes noyé dans nos peurs, manque de motivation, et c’est tellement mieux de rester dans ses habitudes.

Il faut donc prendre le problème dans le bon sens.

Nous n’avons rien à faire ici et maintenant, pas besoin de chercher d’arrêter de fumer, boire, jouer, « reseauter », transformer quelque chose dans la matière, se faire mal à vouloir sortir de sa zone de confort…

Il suffit de construire son projet, son rêve, son objectif, qui réponde à nos valeurs, c’est tout.

Le reste se fait ensuite tout seul et très facilement.

Il faut que ce projet soit conséquent, énorme, inimaginable pour un petit cerveau humain, colossale, afin de générer en nous la motivation nécessaire à bouger.

Il ne faut pas se soucier s’il est réalisable ou pas, il faut construire cet idéal sans préjugé.

Et ensuite, écouter son intuition, les synchronicités, et tout va se faire.

La vie est beaucoup plus simple qu’on ne peut l’imaginer.

Il suffit de se rappeler que nous sommes créateur et amour.

Pour créer, il faut avoir un projet.

Et avec l’amour, nous sommes portés par un environnement qui deviendra notre allié et qui nous donnera tout ce dont on a besoin pour conduire ce projet.

La vie est magique avec un grand M.

Et nous sommes la vie, nous sommes donc magie et magicien 🙂

Nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :