Seul l’amour fait prendre conscience

Partagez avec vos amis :

La prise de conscience, ce n’est pas simple, je ne sais pas pourquoi certains y arrivent, d’autres non…

Mais ce qui est sûr, c’est que c’est la seule clé qui libère l’individu.

Tant que nous sommes prétendu victime de quoi que ce soit, ou que nous remettons notre pouvoir créateur dans les mains d’un tiers, nous sommes dans le déni.

Et pour transformer quelqu’un, changer ses attitudes, ses comportements, sa façon de fonctionner, ça ne passe que par sa propre prise de conscience à lui et à lui seul.

Si nous prenons l’exemple de jeter un mégot de cigarette par terre…

Nous pouvons créer autant de lois que nous voulons, autant de sanctions que nous le souhaitons, l’individu qui n’est pas dans l’amour de lui-même ( et par ricochet de tout ce qui le touche de près ou de loin), n’en aura rien à battre.

C’est pareil pour les braconniers, c’est pareil pour ceux qui rasent les forêts, c’est pareil pour les pyromanes, c’est pareil pour ceux qui jettent leurs déchets dans la nature, c’est pareil pour ceux qui crachent, c’est pareil pour ceux qui mange du McDo, c’est pareil pour ceux qui claquent leurs enfants, c’est pareil pour ceux qui frappent leurs animaux, c’est pareil pour ceux qui achètent des grosses voitures SUV, c’est pareil pour ceux qui ont des conduites sportives, c’est pareil pour ceux qui mangent de la viande, c’est pareil pour ceux qui mangent des pâtes, c’est pareil pour ceux qui mangent des produits ultra transformés, c’est pareil pour ceux qui mettent de la crème solaire avant d’aller dans la mer, c’est pareil pour ceux qui consomment des produits non biodégradables, c’est pareil pour ceux qui utilisent du plastique à base de pétrole, c’est pareil pour ceux qui achètent toujours les technologies de dernier cri, c’est pareil pour tous ceux qui ne modèrent pas leur consommation d’énergie, c’est pareil pour ceux qui laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes devant les écrans, c’est pareil pour ceux qui ont encore du Nutella chez eux, c’est pareil pour ceux qui ne respectent pas leurs cycles de sommeil, c’est pareil pour ceux qui ne gèrent pas leurs émotions, c’est pareil pour ceux qui ne font pas une heure d’activité physique par jour, c’est pareil pour ceux qui sacrifient leur vie dans un boulot qu’il n’aiment pas, c’est pareil pour ceux qui laissent couler l’eau douce sans compter, c’est pareil pour ceux qui mettent un coup de tapette sur la guêpe lors du pique-nique estival, c’est pareil pour ceux qui n’ont pas encore fait la paix avec papa et maman, le fruit de leur amour…

Je pourrais en sortir des exemples comme ceux-là…

Si on ne passe pas par le cœur, par ce que nous sommes à la base, l’amour inconditionnel de tout ce qui est vivant…

On peut dire des « blabla » dans tous les sens, tant que c’est de l’abreuvage mental, ça ne génère pas de prise de conscience, et donc aucune modification dans le comportement.

Maintenant quand nous sommes dans ces schémas de fonctionnement, visualisons un bébé de 6 mois, et voyons si nous avons envie qu’il fume, qu’il mange des hamburgers et qu’il empoisonne ses cellules dès le plus jeune âge, etc.

Quand on aime, on ne peut plus nuire, on ne peut plus faire de mal, on a qu’une envie, c’est de protéger, de chérir.

Que ce soit la forêt, les rivières, les chemins, la nature, son corps physique, les autres êtres humains…

Il n’y a qu’un seul chemin pour protéger, et stopper tout ce qui part en cacahuète sur cette planète, c’est l’amour.

Nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :