Comment ne pas devenir un Tamalou

Partagez avec vos amis :

Pour mémoire ceux qui ne savent pas c’est quoi un Tamalou, c’est une personne qui arrive à un certain âge et qui a toujours de quoi se plaindre de douleurs dans le corps, d’où : « t’as mal où ? »

Alors bien sûr, du haut de mes 46 ans, je peux être jugé critiqué, renié d’entrée…

Alors dans ce cas, je vous invite à chercher d’autres sources avec des personnes d’un certain âge et qui retrouvent leur jeunesse en appliquant ce que je vais partager ici.

Il est bon de se rappeler que tout commence par soi.

Et quand le corps manifeste « mal-a-dit », c’est que les émotions n’ont pas été écoutées depuis un certain temps.

Puisque 99 % des pathologies sont la conséquence d’une émotion.

Et chez les enfants, c’est le cadeau de papa et maman puisque ce sont des éponges émotionnelles.

Alors bien sûr la médecine conventionnelle va traiter la conséquences, en stoppant la douleur, en promulguant un médicament par l’extérieur.

C’est ainsi qu’une maladie aiguë va devenir une maladie chronique, puis une maladie dégénérative…

Puisque la cause n’a jamais été traitée.

Heureusement, je m’aperçois dans mon environnement que de plus en plus de médecins parlent des émotions lors des consultations, même si ça ne vient pas d’eux, ils sont ouverts sur la question.

Alors en allant voir votre médecin la prochaine fois, parlez-lui « émotion » pour qu’il vous mette sur la voie de l’origine de votre pathologie.

Puisqu’une émotion ne va pas se traiter par un médicament, financé par un laboratoire, mais par votre conscience, dont l’accès est gratuit, il y a donc aucun intérêt à en informer le grand public.

Alors ok la médecine fait un travail fabuleux sur les conséquences, mais pour ma part, je préfère prévenir que guérir.

Si nous savons qu’une otite, une rhinite, une conjonctivite, et tout ce qui se termine en « ite » n’est qu’un excès de colère enfoui dans le fond de ses tripes…

Alors plutôt que de prendre des antibiotiques, qui ne sont pas automatiques, pourquoi pas aller faire de la boxe ou cracher sa colère dans une forêt ?

Non seulement la maladie disparaîtra, elle ne reviendra pas, mais en plus elle ne s’intensifiera pas dans 5 ans ou dans 10 ans sous une autre forme du style pancréatite, paralysie faciale, hyperthyroïdie, hémorragie, problème dans les yeux, maladie d’Addison, calculs rénaux, candidose, dépression, dysenterie, furoncle, goutte, hépatite…

Voilà juste un petit échantillon de ce que la colère peut déclencher dans notre corps physique.

La tristesse elle va déclencher des cancers…

Sacrifier sa vie au détriment des autres déclenchera Alzheimer.

Le diabète est un manque de douceur dans la vie…

Le cholestérol est un manque de joie dans la vie…

Et c’est marrant parce que je tombe sur la grippe en écrivant cet article, qui est « une réaction à la négativité ambiante. On accorde trop de foi au statistiques. »

Alors si on considère la Covid comme la grippe, on comprend pourquoi cette hécatombe !

Il n’y a pas une pathologie qui n’a pas sa raison émotionnelle derrière.

Alors vous avez le choix.

Puisque nous avons toujours le choix.

Est-ce que vous préférez continuer à fuir vos émotions pour engraisser la médecine conventionnelle ou est-ce que vous souhaitez être heureux ?

Vous préférez être un Tamalou ou un vieillard qui rajeunit ?

Vous préférez être victime et rejeter encore tout sur l’extérieur, ou prendre le pouvoir de votre vie et être libre et épanoui ?

Tout part de soi pour revenir à soi, quand le corps parle, il est temps d’écouter l’âme ❤

Partagez avec vos amis :