Comment se libérer de nos schémas frustrants ?

Partagez avec vos amis :

Toute expérience qui nous arrive génère en nous des émotions.

Dès lors que vous avez vécu une situation, vous avez ancré une émotion associée.

Et maintenant, à chaque fois que vous allez avoir une pensée qui va dans ce sens, ça va faire remonter cette émotion en vous.

Nous allons faire une expérience…

Voici un extrait d’une chanson, vous allez voir que d’activer cette pensée va faire remonter une émotion…

Mais savoir donner

Donner sans reprendre

Ne rien faire qu’apprendre

Apprendre à aimer

Aimer sans attendre

Aimer à tout prendre

Apprendre à sourire

Rien que pour le geste

Sans vouloir le reste

Et apprendre à vivre

Et s’en aller

En fonction de ce que vous avez vécu dans votre vie, vous avez une émotion associée à cette pensée.

Voici un deuxième exercice pour faire remonter une autre émotion…

C’est la danse des canards

Qui en sortant de la mare

Se secouent le bas des reins

Et font coin-coin

Fait’s comme les petits canards

Et pour que tout l’monde se marre

Remuez le popotin

En f’sant coin-coin

Avez-vous conscience de cette émotion ?

Voici un troisième exercice, pour ressentir une émotion différente encore…

À l’aube de l’an 2000

Pour les jeunes c’est plus le même deal

Pour celui qui traîne, comme pour celui qui file

Tout droit, de toutes façons y’a plus de boulot

La boucle est bouclée, le système a la tête sous l’eau

Et les jeunes sont saoulés, salis sous le silence

Seule issue la rue même quand elle est en sang

Chacun qui fait ces exercices n’aura pas du tout les mêmes émotions.

Parce que nous sommes tous unique, et nous avons tous une histoire de vie différente.

Ce qu’il faut comprendre à travers cet exercice, c’est que dès lors que votre cerveau émet une pensée, votre corps émet une sensation, qui une fois définie, s’appelle émotion.

Avec les pensées, le cerveau émet des fréquences électriques, et avec les émotions, l’esprit émet des fréquences magnétiques.

Comme nous sommes vibratoire, énergie et magnétique, nous attirons à nous ce que nous vibrons sur le plan des énergies.

Notre cerveau émet 60000 pensées par jour.

Et si nous restons dans notre fonctionnement normal, sans travailler sur soi, l’ensemble de ces pensées sont toujours orientées sur des expériences du passé.

C’est ainsi qu’une pensée liée au passé, va générer une émotion liée au passé, qui va vibrer comme par le passé, et attirer une nouvelle réalité qui ressemblera au passé.

C’est ce que nous appellerons le schéma de répétition, qui explique que nous vivons toujours la même expérience en boucle, sans pouvoir changer nos problèmes.

La bonne nouvelle, c’est qu’en travaillant en conscience sur ce phénomène, nous pouvons modifier notre avenir, nous libérer de nos schémas frustrants, nous libérer de nos émotions passées, nous créer un avenir joyeux.

Voici un nouvel exercice, avec d’autres paroles de chanson :

Moi j’ai rendez-vous avec la vie

Des autres je ne veux pas les soucis

Moi j’ai rendez-vous avec la vie

Elle est si courte j’ai donc bien choisi

Et maintenant, je vous pose la question, quelle émotion vous traverse ici et maintenant ?

Vous n’avez aucune émotion négative qui vous traverse, puisque cette chanson n’existe pas encore, elle n’est pas connue dans votre cerveau, elle ne peut donc pas associer une émotion du passé.

Ainsi, si vous restiez dans ce schéma de pensées toute la journée, une nouvelle réalité apparaîtrait.

Nous pouvons donc travailler sur nos pensées, pour modifier nos émotions, et donc modifier notre vie.

Je vais maintenant développer tout ceci…

Nous sommes des êtres complets et complexes.

Mais en même temps, nous fonctionnons tous de la même façon, ce qui nous permet de s’entraider plus facilement.

Si vous n’êtes pas en accord avec le fait qu’il existe quelque chose de plus grand que nous, de plus puissant, sans aucune connotation religieuse, je ne pourrai malheureusement pas vous aider.

Si pour vous, tout est « logique » que notre boule de terre tourne toujours de la même façon, et tienne dans le vide comme ça, comme par magie… que les cycles de météo équilibrent le climat, que vos poumons respirent tout seul sans que vous y portiez de l’attention, pareillement pour votre cœur…

Si le fait que les éléphants qui se sauvent avant l’arrivée d’un tsunami vous semblent appartenir au hasard…

Et si vous n’êtes pas en accord que vous êtes 100 % responsable de tout ce que vous vivez, parce que nous répondons lois de l’univers, et nous sommes émetteur et récepteur…

Alors je suis désolé, je ne pourrai pas vous aider.

J’ai étudié la PNL, je m’intéresse à la science, mais j’ai pas envie de retenir tout le jargon technique, et qui a des décennies et des centenaires de retard par rapport à ce que nous vivons.

Dès lors que nous sommes ouvert d’esprit et curieux, nous pouvons expérimenter et avoir des retours sur expériences très rapide.

« Tout ce que l’on croit, tout ce que l’on craint, on le créé. »

Voici déjà une citation que vous pouvez vérifier en prenant un papier et un stylo, puis noter tout ce dont vous avez eu peur ces dernières années, et vous l’avez créé…

Peur de manquer d’argent, peur de na pas être aimé.e, peur de manquer de liberté, et je vous laisse chercher dans vos expériences personnelles…

Alors comment nous fonctionnons ?

Tout comme les cellules, nous sommes double.

Nous avons d’un côté l’esprit, qui lui est subtil, mais qui a la faculté d’être relié à tout ce qui est vivant par le vide.

Et le vide, il est colossal…

Pour exemple, si nous prenions notre corps physique, que nous le comprimions pour n’avoir plus que de la matière sans vide, il ne serait pas plus gros qu’un pois chiche.

En fait, tout est énergie, et la matière n’est que la cristallisation de cette énergie, et selon sa densité et ses propriétés chimiques, elle aura une dénomination différente.

Nous pouvons associer notre cœur à cet esprit, puisque quand nous écoutons notre cœur, nous savons exactement ce qui est bon pour nous.

Ainsi, pour simplifier, je dirais que l’esprit, le cœur, l’âme, c’est notre partie de nous qui sait exactement ce que nous sommes venu faire sur terre, et dès lors que l’on est en connexion, tout fonctionne à merveille pour nous, dans tous les domaines de notre vie, nous connaissons l’abondance, la pleine santé, nous sommes dans la joie et dans la gratitude permanente.

Mais voilà, arrivé sur terre, nous avons plusieurs corps qui viennent fusionner avec cette âme…

Je ne parlerai que du corps physique, du corps émotionnel, du corps mental.

Le corps émotionnel est le trait d’union entre le corps physique et l’esprit, c’est lui qui nous dit ce qui est bon pour nous et ce qui n’est pas bon pour nous.

Apprendre à écouter ses émotions, gérer ses émotions, et apprendre à se connaître, et donc suivre le chemin qui nous est destiné pour être dans la joie.

Le corps physique, c’est notre véhicule terrestre qui nous permet de réaliser dans la matière.

Nous sommes tous destinés à être en pleine santé, sans aucun problème, quel qu’il soit dans nos cellules.

Mais voilà celui qui nous fait le plus de mal, le corps mental.

Parce que selon notre mental, nous gardons le focus sur ce que nous croyons être vrai.

Nous avons entendu papa et maman dire ceci, alors c’est ceci.

Les médias, les politiques, les scientifiques, disent ceci, alors c’est ceci.

Et c’est quand nous laissons le corps mental prendre le dessus sur notre vie, que nous ne sommes plus acteur, mais spectateur de notre vie, à subir.

Parce que au JT de 13h, ils ont dit qu’il n’y avait plus de boulot, alors je vais pas aller chercher du boulot… ou alors j’ai perdu d’avance…

Ce corps mental est à l’opposé de l’âme.

Il n’aime pas le silence, il n’aime pas l’inconnu, il a peur de ne pas être aimé, il a peur de souffrir, il a peur de mourir…

Quand le corps mental émet ses peurs, il communique au corps émotionnel, et tous autant que nous sommes, nous préférons ne pas aller au-delà des peurs, parce que c’est l’inconnu, et ce n’est pas confortable.

Alors nous préférons rester dans nos schémas, à répéter des souffrances en boucle, plutôt que de faire confiance dans la vie, à notre cœur, à notre âme.

Âme = Amour

L’amour, c’est la confiance absolue dans la vie, la foi, l’acceptation sans jugement aucun.

Quand nous ne suivons pas notre âme, nous suivons notre ego, le corps mental, et comme nous allons de frustrations en frustrations, nous avons des comportements que certains pourront qualifier de toxiques…

La quête d’être aimé à travers l’ego, nous fait agir avec des comportements pas toujours sains et bienveillants.

Ça peut être de la plainte quotidienne, de la rallerie, de la possession dans le couple, du viol, du meurtre…

Quel que soit le degré, c’est un manque d’amour, un manque de confiance en soi, un manque d’estime de soi.

Se détacher du corps mental sans le rejeter, pour faire confiance à son âme et la suivre, c’est le seul travail qui nous est demandé sur terre.

Quand nous sommes dans l’ego, nous avons toujours tendance à nous comparer, nous identifier, par rapport aux autres.

Alors lui il frappe sa femme, alors ça se fait pas…

Si vous êtes en train de dire ça, c’est que vous êtes déjà en train de vous comparer par rapport à lui, et vous êtes donc dans l’ego, vous n’êtes pas dans votre cœur.

Dès lors que nous sommes dans le jugement, dans la comparaison, dans l’identification, nous sommes dans l’ego, et quel que soit le degré, nous sommes toxique pour nos proches.

Il est donc temps de prendre du recul sur votre situation, et la suite va vous y aider…

Pourquoi nous parlons de schémas de répétitions ?

L’être humain comporte des milliards de cellules, issues des multiplications successives d’une cellule-œuf.

Dans le noyau de chaque cellule, les chromosomes sont constitués d’ADN qui porte l’information héréditaire sous forme de gènes.

L’ensemble de ses gènes forment l’information génétique d’un individu.

Nous savons également que lors de notre naissance, nous héritons des gènes de papa et de maman.

Nous pouvons appeler ça par un terme connu dans le milieu spirituel, les mémoires cellulaires.

Ainsi, nos cellules ne font que de se renouveler, en propageant à chaque fois nos mémoires cellulaires.

Ce qui veut dire que si nous ne faisons rien pour modifier notre ADN, étant donné que tout est vibratoire et magnétique, la démultiplication sera toujours la même, et l’attraction, la matérialisation dans notre réalité, sera toujours la même également.

La bonne nouvelle donc…

Ce que nous savons aujourd’hui, par le biais de l’EPI génétique, c’est que nous pouvons modifier notre ADN.

Nous pouvons modifier notre ADN en gérant nos émotions, en bougeant ou non notre corps physique, et en fonction de notre alimentation.

Nous savons également que nous avons le microbiote qui est un écosystème unique à lui tout seul formé dès la naissance.

Nous pouvons guérir des maladies avec l’alimentation, mais aussi par une transplantation fécale.

Au fil des recherches que je fais chaque jour, des témoignages que je lis et que j’expérimente chez moi et chez mes clients, je peux vous assurer que dans la vie aujourd’hui rien pour moi n’est irréversible.

La foi est le meilleur vecteur du changement.

Nous sommes donc constitué d’une certaine façon, en fonction de notre histoire de vie, de nos incarnations précédentes, de notre héritage génétique, de notre alimentation, de notre activité physique, et tout cela constitue notre paradigme.

À partir de là, tout ce qui va se passer en vous et autour de vous va déclencher des sensations.

Ces sensations vous sont propres, puisqu’elles sont directement liées à votre paradigme.

Ce qui veut dire que la même actualité vécue ne sera pas perçue de la même façon par vous et votre fils, vous et votre père, vous et votre conjoint…

C’est pour ça que nous disons que la réalité n’existe pas, tout est perception.

C’est-à-dire que dans la matière, il n’y a rien d’objectif, absolument rien.

C’est simplement notre ego qui a un besoin d’appartenance qui va chercher un ennemi commun pour transformer un cumul de subjectivités en une objectivité.

Une perception nous est propre, 7 milliards d’individus, ce sont 7 milliards de perceptions différentes.

Ainsi, dès lors que nous avons cette perception, qui traverse un ou plusieurs de nos cinq sens, cela déclenche une sensation.

Cette sensation traduite dans notre cerveau va se nommer une émotion.

La sensation qui a traversé le corps physique communique au corps émotionnel tout simplement.

L’être humain n’aime pas souffrir.

L’être humain veut être aimé, il veut être joyeux, il veut être libre.

Il va donc toujours chercher de façon inconsciente, des situations qui lui évitent de vivre des émotions de souffrance.

C’est pour ça que beaucoup d’entre nous préfèrent mettre un couvercle sur des situations du passé, et de se mentir en racontant haut et fort « moi je vais bien », « moi je suis bien seule », « moi », « moi », « moi »…

Quand nous sommes dans le « moi », nous sommes purement dans l’ego, et certainement dans la fuite de nous-même.

Fuire nos émotions, c’est se fuire à soi-même, puisque on fuit notre corps émotionnel, qui nous appartient…

Ainsi, nous allons sélectionner dans notre environnement, uniquement des expériences qui appuient notre paradigme.

Nous allons faire des choix de vie fondés sur nos croyances.

Tout ça se fait de façon purement inconsciente, et c’est pour cela que modifier notre paradigme est très difficile à entreprendre seul.

Une fois que nous avons donc programmé notre inconscient, ou tout au moins que notre inconscient est programmé ainsi, nous avançons et pour avancer, nous adoptons des comportements.

Nous entrons donc dans la phase consciente de notre être.

Notre pilotage automatique nous dit d’aller là, il pense au fond de lui que c’est le mieux, je fais ça pour éviter la souffrance, et non par envie et donc pas dans la joie, je vais avoir un comportement dans ce sens…

Je vais avoir le corps recroquevillé, le regard bas, sous-oxygéné, et donc naturellement je n’atteindrai pas mon objectif, j’obtiendrai un résultat décevant, ce qui renforcera mes croyances, ce qui renforcera ce schéma.

Et c’est ainsi que d’expériences en expériences, je perds la confiance en moi, et je perds l’estime de moi.

Il est bon de rappeler que nous sommes constitués à 95 % d’inconscient et à 5 % de conscient.

Parce que quand notre inconscient capte un milliard d’informations, le conscient n’en traite que 500000, voyez déjà comment c’est énorme.

C’est pour ça que nous avons des êtres expérimentés qui peuvent mémoriser un nombre colossal d’éléments en restant imprégné 5 minutes dans un environnement…

Puisque nous pouvons communiquer du conscient à l’inconscient.

C’est ce que nous faisons avec l’hypnose par exemple.

Alors ici, pour vous, il est bon de comprendre que votre paradigme, c’est votre inconscient, ce sont les 95 % de votre personnalité qui sont là et que vous ne connaissez pas, et qui, pourtant, pilotent votre vie.

Si nous souhaitons changer notre qualité de vie, nous devons modifier ce pilotage automatique, ce paradigme, cet inconscient.

La première phase consiste à s’observer de façon consciente comment nous fonctionnons.

Ça veut dire mettre le mental en pause et évoluer en pleine conscience au maximum.

Ça commencera par la méditation, mais il faudrait également arriver à faire chacune de nos actions quotidiennes en pleine conscience.

Il n’y a pas d’autres chemins pour modifier l’inconscient que de passer par le conscient, puisque la conscience c’est l’ignorance, et la conscience, c’est la lumière.

De porter la conscience sur ses ressentis, sur ses émotions, sur ses actions, va permettre de casser l’ego, de se désidentifier.

Des lors que l’on se désidentifie de nos émotions, nous baissons la charge émotionnelle.

Si nous baissons la charge émotionnelle, alors nous baissons l’impacte magnétique de cette émotion.

Et s’il y a moins d’impacte magnétique, il y a moins d’attraction.

Et s’il y a moins d’attraction, il y a moins de matérialisation liée à cette émotion.

C’est donc en baissant les charges émotionnelles négatives et en conservant les charges émotionnelles positives que nous allons transformer notre réalité dans le sens d’être plus libre et plus heureux.

Les gènes jouent un rôle important car ils déterminent les caractéristiques d’une personne.

Par exemple, notre apparence physique (avoir des cheveux bouclés ou raides, ou des yeux de telle ou telle couleur) est due à nos gènes.

Les gènes sont faits d’ADN, ou, si l’on veut utiliser le nom scientifique complet : Acide DésoxyriboNucléique.

L’épigénétique est la discipline de la biologie qui étudie la nature des mécanismes modifiant de manière réversible, transmissible (lors des divisions cellulaires) et adaptative l’expression des gènes sans en changer la séquence nucléotidique (ADN).

Alors que la génétique correspond à l’étude des gènes, l’épigénétique s’intéresse à une « couche » d’informations complémentaires qui définit comment ces gènes vont être utilisés par une cellule ou… ne pas l’être.

C’est un concept qui dément en partie la « fatalité » des gènes.

Nous savons aujourd’hui que nous pouvons modifier nos gènes en modifiant notre paradigme ;

Ainsi, nous ne pouvons plus mettre nos malheurs sur le dos de la fatalité, puisque nous sommes pleinement responsable de notre hygiène de vie ;

En psychologie cognitive, le concept de schéma cognitif désigne des connaissances élaborées à partir de l’expérience et qui constituent des croyances de base concernant des aspects importants de l’adaptation.

Par exemple : « le monde est relativement sécuritaire », « je ne peux faire confiance en personne », « je suis talentueux », « je ne peux me débrouiller seul ».

Les schémas cognitifs guident l’interprétation des nouvelles situations, interprétations qui sont souvent accessibles par l’observation des pensées automatiques.

Sous notre crâne, tout au long de notre vie, nos neurones ont l’incroyable pouvoir de rebattre une bonne partie de leurs gènes, jusqu’à modifier l’identité génétique de l’individu…

C’est ainsi que par le pouvoir de la pensée (consciente), nous pouvons changer notre vie complètement, en modifiant nos croyances tout simplement ;

Si nous reprenons cette diapositive, dès lors que nous changeons nos croyances, nous allons changer nos schémas cognitifs de personnalité, notre attention sera différente dans l’environnement, nos choix seront différents, nos comportements seront différents, et nos résultats seront donc différents…

Ce qui renforcera ce schéma, mais cette fois-ci, dans le bon sens.

Pour adopter une nouvelle croyance, il ne faut pas qu’elle entre en conflit avec notre paradigme, c’est-à-dire qu’il ne faut pas qu’elle soit trop éloignée de notre réalité.

Si je suis interdit bancaire, à découvert tous les mois, et que je me dis : je suis riche, je suis riche, je suis riche, ça ne fonctionnera pas.

Il est important d’avancer pas à pas, marche après marche, petit à petit.

La nouvelle croyance ne doit pas générer de conflits internes dans notre inconscient.

C’est pour cela que quand nous souhaitons modifier quelque chose dans notre vie, il est bon de s’entourer de personnes qui ont déjà réussi à passer l’objectif que nous souhaitons.

Par les neurones miroirs, nous allons nous imprégner de leurs croyances, leur façon de fonctionner, nous allons les imiter… tout comme un enfant imite ses parents pour devenir des « grands ».

Là où c’est magique, c’est que tout travail que nous faisons sur nous, impacte directement sur notre lignée descendante et ascendante, ainsi que sur nos proches.

Dès lors que nous nous libérons de nos émotions lourdes et négatives, nous soulageons nos cellules, et par les neurones miroirs, nos proches en bénéficie.

Quand nous parlons d’éponge émotionnelle, c’est l’effet des neurones miroirs.

Un enfant malade suite aux émotions des parents, c’est tout simplement parce qu’il les a absorbé avec ses neurones miroirs.

Nous transmettons, mais nous recevons aussi. Il est donc important de regarder avec qui on s’entoure, surtout avec qui on passe le maximum de temps.

Si nous souhaitons être plus léger, plus confiant, plus serein, plus dans la joie, il faudra donc passer un maximum de temps avec des personnes dans cet état d’esprit.

Parce que quand vous serez avec des personnes négatives, ok, elles bénéficieront de vos ressources positives, mais vous hériterez également de leur négativité.

L’ADN est le «code chimique» servant à la fabrication des protéines dans nos cellules (ainsi que dans toutes les cellules animales ou végétales).

L’ADN représente toute l’information nécessaire à la fabrication d’un organisme vivant.

Nous savons qu’un être vivant, c’est un être vibratoire plein de chimie.

Nous sommes énergie, vibratoire et magnétique.

Nous sommes 80 % d’eau, et nous sommes entièrement chimique.

Ce sont nos hormones qui modifient notre chimie.

Les hormones sont sécrétées dans le corps en fonction de l’environnement extérieur comme la luminosité, mais aussi de notre état émotionnel.

Nous n’allons pas dégager la même chimie dans notre corps si nous sommes triste et en colère, que si nous sommes joyeux et insouciant.

Nous sommes donc, là encore, influencé par notre schéma de pensées.

Si nous avons pensé qu’il fallait travailler dur pour réussir, nous allons prendre n’importe quel boulot par peur de ne pas gagner d’argent, quitte à mettre notre corps physique en mode stress.

Si nous avons pensé qu’il vaut mieux être heureux que d’avoir raison, alors notre chimie sera très prospère.

Il est donc important de prendre conscience de son mode de fonctionnement, son paradigme, et ses pensées.

Nous en arrivons à la partie la plus intéressante et la plus magique.

Le pouvoir de l’intention, le pouvoir de l’esprit, la loi d’attraction, le pouvoir des pensées…

Un nuage, c’est de l’eau cristallisée autour d’un grain de poussière…

Pour moi, un être humain, c’est de la matière cristallisée autour d’une âme.

Si le nuage n’a pas d’autre choix que d’avancer au fil du vent, l’être humain a une entière autonomie.

Je parle de nuage, parce que c’est difficile à comprendre que nous sommes léger et vide comme un nuage.

Comme je le disais plus haut, si nous comprimons notre corps physique, nous ne sommes pas plus gros qu’un pois chiche.

Et là dedans, il y a tout ce qui nous fait fonctionner, n’est-ce pas magique ?

Nous sommes donc du vide, de l’eau, de la chimie…

Et comme tout ça est en mouvement, c’est électrique et magnétique.

Et nous attirons à nous exactement ce que nous vibrons.

Nous n’attirons pas à nous ce que nous pensons, mais ce que nous sommes.

Si nous sommes rempli de colère, nous allons attirer uniquement des personnes remplies de colère.

Le hasard n’existe pas.

Si un individu, tout pacifique qu’il se revendique, se fait casser la gueule dans la rue, c’est que dans son inconscient, il est encore rempli de colère.

Il ne peut pas en être autrement.

Comme nous sommes inconscient à 95 %, nous n’en n’avons pas conscience, logique.

C’est pour ça qu’il est très important d’analyser sa vie…

Tout ce que nous qualifions de problème qui nous arrive, ce n’est qu’un retour d’une vibration inconsciente que nous émettons.

Il ne peut pas en être autrement.

C’est donc le seul travail que nous avons à faire, de comprendre pourquoi nous avons attiré telle situation à nous, comment modifier le paradigme, pour ne pas renouveler l’expérience.

Je n’aborderai pas ici la conscience collective, puisque vous l’avez compris, ce ne sont que des egos qui se sont rassemblés pour se prouver qu’une même subjectivité était une réalité.

Le travail ici est individuel.

Et c’est là toute la difficulté, puisqu’au début, nous sommes seul contre tous.

Nous sortons de notre paradigme, pour acquérir de nouvelles croyances, qui ne sont plus en accord avec la conscience collective.

Ça demande énormément de courage.

Ça demande énormément de volonté.

Ça demande énormément d’assiduité.

Mais je vous promets, le jeu en vaut la chandelle.

Nous avons la chance aujourd’hui, avec Internet et les réseaux sociaux, d’avoir de plus en plus de médias qui communiquent dans ce sens, et nous pouvons donc nous nourrir et évoluer envers et contre tout.

Ne prenez rien pour une réalité, comprenez simplement que tout ce qui vous arrive dans la vie n’est qu’un retour de vos vibrations.

Même si vous êtes dans un village, que vous êtes une centaine de maisons inondées, c’est que vous êtes plusieurs personnes à vibrer la même chose, et à vous être concentré dans ce même lieu pour vivre le même événement.

Le hasard n’existe pas, tout a une signification.

Je suis loin de tout comprendre les signes invisibles, mais heureusement Google est là.

Je sais qu’une fuite d’eau claire, c’est une invitation à lâcher prise, une fuite d’eau sale, c’est une invitation à libérer ses émotions…

Une panne de batterie, c’est que nous sommes trop dispersés dans plusieurs actions sans avoir un seul sens directif à donner à notre vie.

Une crevaison, que ce soit sur le vélo, le scooter, la moto, la voiture, c’est tout simplement que vous êtes fatigué, épuisé, votre corps vous demande du repos.

Il en va de même pour toute douleur sur le corps physique, toute maladie aiguë ou grave, dégénérative également.

Vous pouvez trouver une solution à votre problèmatique en vous rendant sur Google et en tapant « spirituel » plus « votre problème ».

Pour résumer, tant que nous avons des émotions négatives et lourdes dans notre inconscient, nous attirons à nous des situations et des personnes qui ne nous mettent pas en joie.

Et ce n’est pas de penser au futur que ça va changer, mais c’est en modifiant le présent.

Toute modification de notre qualité de vie ne peut se faire qu’en profondeur, en portant de la conscience dans notre inconscient.

Le simple fait de voir et d’accueillir ce que nous sommes fait disparaître le problème.

Si nous n’allons pas voir en profondeur, nous pouvons toujours réciter des mantras tout au long de la journée, ce n’est que de l’abreuvage mental, ça ne fonctionne pas.

À chaque fois que nous vous allons chercher dans le passé, nous ravivons le lien énergétique à l’origine de nos souffrances, ce n’est pas la solution la plus efficace.

Si vous avez la chance de tomber sur un bon thérapeute, qui va directement à l’endroit de la blessure, et qui referme la porte immédiatement et correctement, alors ce sera parfait, mais vous avez 1 chance sur 100, d’après ce que je vois autour de moi.

Heureusement, il y a une loi de l’univers qui est magique, qui est la loi de transmutation de l’énergie.

Vous posez votre rêve à 10 ans, vous focalisez vos actions dans ce sens, vous vous posez dans l’instant présent, et tout se dissout dans la joie que vous vivez au quotidien.

C’est ceci que j’expérimente, et c’est magique.

La vie est magique, et vous êtes la vie.

Plus vous allez vous connecter dans votre cœur, écouter vos ressentis, votre intuition, votre inspiration, plus vous allez vous épanouir.

Moins vous allez vous poser des questions existentielles, chercher et analyser tout, vous comparer aux autres, regarder ce que les autres font, plus vous allez vous épanouir.

Nous sommes tous venus sur terre pour accomplir une mission.

Personne n’est destiné à subir sa vie.

Connectez-vous à votre cœur, faites-vous confiance, faites confiance à la vie, elle ne vous veut que du bien.

La vie est en perpétuel mouvement, ne vous accrochez pas à quoi que ce soit dans la matière, votre richesse et à l’intérieur de vous.

C’est en faisant ce que vous aimez que vous allez vibrer la joie, attirer les bonnes situations et les bonnes personnes dans votre environnement.

Oubliez la morale et la loyauté, soyez vous-même, authentique.

C’est l’ego qui cherche à paraître d’une façon ou d’une autre, par peur de manquer d’amour, ou de reconnaissance, ou d’argent…

Si vous suivez l’ego, vous êtes voué à souffrir.

Si vous suivez votre cœur, vous serez à votre place, vous connaîtrez uniquement des expériences qui vous mettent en joie.

Pas besoin de comprendre tout ce qui est écrit sur cette page, le tout est d’écouter votre cœur.

Votre cœur connaît votre chemin.

Aucun individu sur terre ne connaît votre chemin.

La seule personne avec qui vous allez finir vos jours, c’est vous-même.

Vivez heureux, vivez libre, vivez pour vous.

Partagez avec vos amis :