La conscience, votre allié

Partagez avec vos amis :

Il est bon de se rappeler que ce sont nos émotions qui sont magnétiques, et qui polarisent à nous la matérialisation dans notre environnement.

Nous sommes énergie, vibratoire et magnétique.

Tout ceci se passe de façon inconsciente, sauf si nous évoluons en conscience.

Tant que nous n’avons pas commencé le travail sur soi, nous vivons des expériences qui générent en nous des émotions, et nous ne comprenons pas pourquoi ça nous fait mal.

Nous ne comprenons pas pourquoi nous reproduisons toujours les mêmes schémas.

Nous ne comprenons pas pourquoi nous attirons toujours les mêmes personnes.

Nous sommes dans le mental, nous refusons notre responsabilité, nous rejetons la faute sur les autres, et ça revient sans cesse, on en arrive à se dire j’ai la poisse, je n’attire que ça, ils sont tous pareils…

Dès lors que nous généralisons une situation, c’est que nous sommes dans le mental.

Notre plan émotionnel est notre guide du bien-être, que nous avons tous en nous, notre boussole intérieure.

En écoutant nos ressentis et nos émotions, nous savons exactement ce qui est bon pour nous ou pas.

Mais quand nous avons une histoire de vie assez lourde, le plan mental s’amplifie, et nous empêche d’accéder à notre plan émotionnel.

C’est ce que nous appelons se créer une carapace.

Nous savons plus ou moins ce qui va nous faire du bien ou pas, et nous adaptons donc un comportement de fuite ou d’attaque.

Quand nous sommes dans la fuite ou dans l’attaque, nous sommes dans le fonctionnement animal, purement mental.

Nous pouvons fuir dans le travail, dans les sorties, dans le tabac, dans la drogue, dans l’alcool…

Nous pouvons attaquer en piquant les personnes qui sont en face de nous, en jalousant ceux qui réussissent, que l’on considère qui ont une meilleure vie que nous…

Quand nous sommes dans la fuite ou dans l’attaque, nous sommes dans le déni de notre propre création.

Il n’y a aucune autre alternative que de vouloir changer, et accéder à son plan émotionnel pour transformer sa vie.

Certains attendent d’être à la veille de la mort pour en prendre conscience et entreprendre ce travail de transformation.

C’est ce qui m’est arrivé et, c’est ce qui arrive à beaucoup de personnes.

Si j’écris autant d’articles dans tous les sens aujourd’hui, c’est pour essayer de vous éviter d’en arriver là.

Parce que la vie ne nous veut que du bien.

Nous sommes pleinement créateur de notre réalité, mais tout se passe dans les émotions.

Nous ne pouvons pas transformer notre vie tant que nous ne reconnaissons pas nos émotions.

Il est très facile d’identifier nos émotions, dès lors que nous sommes à l’écoute, en mode observateur, en conscience.

Lire des livres de développement personnel, regarder des vidéos de motivation, ne font que d’alimenter notre plan mental, nous apaiser sur le coup, mettre des pansements sur nos blessures, mais ne nous permettent pas l’accès à une vie magique avec un grand M.

La vie magique avec un grand M, c’est la joie et l’abondance, sans questions existentielles, puisque nous pouvons matérialiser tout ce que nous souhaitons avec les énergies.

La conscience est donc le meilleur livre du monde, puisque il vous est propre à vous et à vous seul.

Plus vous allez passer de temps dans la journée à être dans l’instant présent, en conscience de qui vous êtes, à quoi vous pensez, quels ressentis vous avez, quelles émotions vous dégagez, plus vous allez pouvoir les adapter à la vie que vous souhaitez en coordination avec vos valeurs fondamentales.

Il n’y a quand prenant la pleine responsabilité de notre création que nous pouvons la changer.

Quand nous ressentons les émotions de frustration, c’est une invitation à changer nos comportements, lâcher des choses qui ne nous conviennent pas, pour prendre un chemin qui nous conduira dans la joie.

Cette émotion de frustration peut se transformer en peur, c’est identique, la joie et de l’autre côté de la peur.

Il est bon de se rappeler que nous sommes amour, et donc joie et abondance, confiance absolue, que la vie ne nous veut que du bien, que nous sommes soutenus par toute une équipe logistique, style ange gardien, guide spirituel, ange et Archange, et tant d’autres, selon les croyances de chacun.

La conscience est une partie de vous qui permet de reconnaître ce que vous êtes dans la matière.

Pour voir à travers les yeux de la conscience, il suffit de poser son attention.

Si je vous dis par exemple de porter votre attention sur votre genou gauche ici et maintenant, alors naturellement vous allez ressentir votre genou gauche ici et maintenant.

C’est cela porter la conscience.

Quand notre corps fonctionne parfaitement, selon la magie de la vie, nous ne sentons pas nos poumons bouger, notre cœur battre, notre sang circuler dans les veines, nos membres nous porter, et tant de choses qui fonctionnent parfaitement en nous.

Nous ne portons même pas d’attention sur ce qui marche bien dans notre vie.

Par contre dès qu’il y a un grain de sable, une douleur, alors là, nous allons y porter de l’attention, et nous plaindre, nous lamenter, râler, être en colère…

Pourtant la conscience, c’est ce qui crée dans la matière.

La conscience, c’est le téléchargement des énergies invisibles pour les transformer dans le dur dans notre environnement.

La conscience, c’est notre pouvoir créateur.

Alors de porter l’attention sur une douleur, un manque, une frustration, ne fais que de l’amplifier.

C’est pour ça qu’il est important de porter sa conscience sur ce qui fonctionne, ce qui est là, ce qui nous apporte de la joie et de la sérénité.

Ce que nous pouvons appeler le focus.

Il est impossible de mettre sa conscience à 2 endroits en même temps.

L’énergie créatrice se développe là où nous portons notre attention.

C’est pour cela que nous préconisons d’être en gratitude, pour habituer notre cerveau à regarder ce que nous avons, ce qui fonctionne, ce qui est positif, afin de le développer et de l’amplifier.

Mais tout ceci ne peut fonctionner qu’après avoir nettoyé ses mémoires cellulaires, ses émotions lourdes enfuies, par notre histoire de vie, notre enfance.

Parce qu’avancer dans la gratitude sans avoir nettoyé les émotions, transformera notre perception mais pas notre qualité de vie.

Puisque ce sont toujours les énergies les plus stimulées qui polarisent notre réalité.

Et quand nous avons des émotions lourdes enfuies, nous allons attirer à nous des personnes et des situations désagréables, des personnes jalouses, des pervers, des violents…

Alors même si dans notre mental, nous sommes en gratitude, nous avons ces rencontres qui génèrent des émotions beaucoup plus denses, qui nous empêchent de nous élever.

Nous ne pouvons pas accéder à la pleine conscience tant que nous avons ces énergies lourdes en nous, parce que notre plan mental fait barrage.

Notre carapace bloque l’accès au plan émotionnel.

Ça demande donc un travail de présence, de persévérance, d’accompagnement souvent, pour passer ce plan mental pour accéder au plan émotionnel dès lors qu’on souhaite commencer à travailler sur soi.

Ça demande du courage, d’autant plus que le plan mental fera tout pour nous en empêcher.

Mais quand nous arrivons à y parvenir, c’est la délivrance, la libération, nous pourrions même dire un miracle de la vie.

Pourtant c’est notre chemin à chacun.

Nous sommes tous venus sur terre pour nous reconnecter à notre âme, et assumer qui nous sommes.

Ce travail de libération émotionnelle profonde est donc un travail indispensable pour prendre notre place dans la matrice et participer au changement de l’humanité.

La clé est toujours la même, accepter son incarnation.

C’est-à-dire accepter d’être le fruit de l’amour de son papa et de sa maman.

Alors oui, le plan mental va juger notre papa et/ou notre maman, et c’est seulement en se reconnectant dans notre cœur que nous pouvons faire ce travail de pacification.

Dès lors que nous avons rétabli le lien d’amour avec notre papa, rétabli le lien d’amour avec notre maman, nous sommes de nouveau connecté à la source, à l’abondance, à la divinité.

Il est alors beaucoup plus facile de lâcher ses peurs, et d’atteindre un niveau de joie exceptionnel et pérenne.

Comme la joie est une énergie haute, nous allons attirer à nous de nouvelles personnes, de nouvelles situations, qui nous rendrons encore plus joyeuses.

Alors là, nous pourrons réellement être en gratitude, parce que nous aurons une vie paradisiaque sur terre.

Nous nous reconnectons à notre être, nous comprenons que nous ne sommes pas des faires humains mais des êtres humains, nous lâchons prise plus facilement, et la vie nous matérialise tout ce dont on a besoin sans même aller le chercher.

Parce que tout existe déjà dans le champ quantique, voir mon article et ma vidéo sur les Lego.

De vibrer la joie et l’abondance, rayonner sa lumière d’amour, permet la sérénité.

Nous ne nous posons plus la question de savoir quand et comment on va parvenir à telle situation, quoi faire pour y arriver, puisque de rester connecté sur cette fréquence vibratoire nous permet de la télécharger sans effort.

La vie ne demande aucun effort.

Nous n’avons même plus besoin d’aller chasser pour manger.

Tout est là, à disposition.

La vie est simple avec un grand S

La vie est magique avec un grand M

La vie est formidable avec un grand F

Et nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :