D’où viennent nos problèmes de santé ?

Partagez avec vos amis :

Aujourd’hui, on m’a demandé de faire une vidéo sur la thématique de la santé, quel vaste sujet.

Pour faire cette vidéo et cet article, je vais synthétiser au maximum, pour aller au plus simple.

Je vous invite à voir la vidéo dans un premier temps, puis lire l’article ensuite, ne faites pas les deux en même temps, notre cerveau ne peut pas disperser son attention.

Prenez plutôt un papier et un crayon pour prendre des notes afin de pouvoir revenir dessus ultérieurement.

Bien que cette vidéo est été enregistrée en live ce mardi 2 février à 11h, et j’écris ce texte le même jour à 8h50, je ne sais pas ce qui sera dit dans cette vidéo, mais c’est ma façon de fonctionner, je travaille le matin et je vis l’après-midi, je m’éclate…

Et vous allez voir que pour être en bonne santé, s’éclater est une clé 🙂

Voilà, je prends mes marques sur ce blog, je préfère mettre mon contenu sur mon site internet que sur un réseau social qui ne m’appartient pas, et si vous souhaitez recevoir un mail dès lors qu’il y a un article publié sur ce site, il suffit de vous inscrire ici : http://stephanebridebonnot.com/index.php/41-2/

Revenons dans le cœur du sujet, la santé.

Il y a nous, à titre individuel, et il y a l’humanité, au titre collectif.

Nous sommes à titre individuel, des êtres complets, autonomes, et nous devrions nous suffire à nous-mêmes.

Mais il y a quelques millénaires en arrière, certains ont préféré donner leur pouvoir créateur à un chef, et c’est ainsi qu’est né le système pyramidale.

Depuis, le peuple remet son bonheur dans les mains d’une élite.

La santé est directement liée au bonheur.

De générations en générations, ce peuple s’est démuni de son pouvoir créateur donc, et il continue de se démunir de son pouvoir de réflexion maintenant…

C’est ainsi que nous voyons des regroupements d’humains qui, tels des moutons, suivent les instructions gouvernementales, ou tel des moutons, vont monopoliser des ronds-points, ou tel des moutons, investissent les grandes avenues des centres-villes avec des drapeaux, quoi qu’il en soit, ce peuple a perdu ses origines, sa conscience.

Et le problème, c’est qu’un individu, pour être heureux, et donc en bonne santé, il doit laisser circuler ses émotions et écouter son âme.

Par conséquent, a fonctionner dans l’oubli, il oubli qu’il est maître de ses énergies, il reste coincé dans ses croyances que s’il n’est pas heureux, c’est la faute de l’autre.

Et un individu qui n’est pas heureux, il a le sentiment de ne pas être aimé, il va adopter des comportements plus ou moins perturbants pour la société.

C’est comme ça qu’on retrouvera des hommes qui vont prendre leur femme pour des objets, tomber dans l’extrême de la possession… ça marche dans l’autre sens des sexes aussi…

C’est comme ça qu’on retrouvera des adolescents bouleversés, qui ne demandent que de l’attention, mais n’en n’ayant pas des parents, ils vont la chercher dans les journaux en faisant des grosses conneries…

C’est comme ça qu’on retrouvera des scénarios d’inceste, puisque personne n’a le droit d’exprimer ses ressentis et ses émotions, alors mettons tout ça sous un voile…

Et, nous en arrivons sur la santé, de ne pas pouvoir exprimer ses émotions, nous les enfuissons dans notre fort intérieur, et c’est ainsi que de générations en générations, nous héritons d’émotions qui n’ont jamais été libérées de nos aïeux.

Comme nous sommes des singes à la base, que nous reproduisons ce que nous voyons, c’est comme ça que tous les schémas merdiques se reproduisent toujours.

Donc ici on comprend que le gamin qui a été élevé dans un foyer de violence, ne pourra reproduire que ça dans son existence…

Mais comme nous sommes sur la santé, je reviens sur nos cellules, qui sont constituées à 80 % d’eau, qui contiennent notre ADN, avec nos gènes, à la base, et toutes les émotions que l’on vit dans notre histoire personnelle, que nous ne libérons pas, viennent marquer leur mémoire.

Il était temps qu’Internet arrive avec cette vague de thérapeutes pour pouvoir libérer ce cumul d’émotions qui commence à sentir le croupie tellement il est vieux…

Voilà un petit peu l’histoire, maintenant à comprendre que nous sommes énergie, il y a plein de sources qui le disent, donc il serait temps d’ouvrir ses esprits, et d’aller chercher des cultures intelligentes qui parlent comme Einstein, plutôt que de continuer à regarder des téléréalités, des séries sur Netflix, les médias télévisés ou les ragots polémiques sur les réseaux sociaux, puisque tout ça, ce ne sont que des parcs à moutons, aussi différents soient-ils.

Il y a un mec ou une poignée de mecs à la base, et toute une manipulation psychologique pour cibler vos émotions pour acheter leur publicité.

Nous sommes énergie et vibratoire, nous ne pouvons résoudre aucun problème,  quel qu’il soit, si on tape dans la matière.

Résoudre un problème dans la matière, en apportant un élément matière, c’est du marketing, du business, de l’appât du gain… ça appartient au monde de la consommation.

Et peu importe ce que c’est, un complément alimentaire, une pierre énergétique, un livre de développement personnel, des médicaments,…

La matière appartient au passé, toutes les énergies qui sont cristallisées et qui sont devenues matière sont la conséquence de ce qui a vibré au préalable.

Et ça s’applique dans tous les domaines de notre vie.

Si aujourd’hui vous n’êtes pas dans un couple épanouie, c’est la matière, c’est la conséquence, c’est un manque d’estime de vous à la base.

Si aujourd’hui vous avez un compte en banque vide, que vous n’arrivez pas à boucler vos fins de mois, c’est la matière, c’est la conséquence, c’est un manque d’estime de vous à la base.

Si aujourd’hui vous avez des douleurs, une maladie aiguë ou chronique, même dégénérative, c’est la matière, c’est la conséquence, c’est un manque d’estime de vous à la base.

L’estime de soi, c’est un état d’esprit, c’est de l’énergie, c’est ce que nous pensons de nous.

Notre pensée fait notre réalité, quoi que nous pensions, nous avons toujours raison.

Si vous vous mettez nu ici maintenant, est-ce que vous êtes ok pour rejoindre un groupe de personnes nues, et ne porter aucun jugement ?

Est-ce que vous êtes capable d’être nu.e devant votre miroir, ici et maintenant, intégralement, et de vous complimenter, de vous aimer ?

Est-ce que vous êtes en mesure de vous faire 5 compliments ici sans réfléchir en moins de 30 secondes ?

Toute la colère que nous avons contre une tierce personne, nous la stockons dans nos cellules, et elle nous empêche d’être nous-mêmes, de faire des choix cohérents avec notre âme.

Il en va de même pour toutes les émotions négatives qui sont issues du jugement.

La culpabilité, la rancœur, la crainte, l’anxiété, la colère, la haine, la jalousie, la tristesse, l’insécurité, le rejet, la mélancolie, la dépression, la honte, les regrets, et j’en passe…

Dès lors que nous analysons une situation, que nous émettons un jugement, nous nous faisons mal.

Alors que si nous sommes dans la nature, dans la forêt, au bord de la mer, au bord d’un lac, dans les prés, au milieu des animaux, voyez comme nous ne sommes pas appelés à juger dans ces environnements…

C’est uniquement envers les humains, parce que nous sommes dans l’ego, dans la comparaison, dans la frustration, et cela génère en nous des jugements.

Alors je ne vais pas vous faire une ordonnance, je ne suis pas médecin, mais déjà je ne peux que vous conseiller de passer un maximum de temps dans la nature, en extérieur, pour vous ressourcer en haute énergie.

Apprendre à évoluer en conscience, ça demande de l’entraînement, ça demande de l’assiduité, mais vous observer comment vous fonctionnez, permettra de voir à quel moment vous jugez, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur, parce que quand vous jugez les autres, vous vous jugez vous également…

N’hésitez pas à le retranscrire par écrit, le soir prenez un cahier, et remémorez la journée, à quel moment j’ai jugé, qu’est-ce que j’ai dit, comment j’ai dit, pour déjà le mettre en lumière.

Ne culpabilisez pas de juger, c’est normal, puisque nous avons été formaté ainsi.

Le tout est d’en prendre conscience, et de modifier ses comportements, puisque les mêmes actions génèrent les mêmes résultats.

Pensez que les émotions se transmettent d’une personne à l’autre, nous sommes des éponges.

Si vous avez des problèmes de santé, fuyez tous les gens qui sont dans le négatif, qui rejettent toujours la faute sur les autres, qui n’ont pas pris leur propre responsabilité en main.

Et à l’inverse, entourez-vous de personnes dynamiques, bienveillantes, qui vous tirent vers le haut, que nous qualifions de personnes ressources.

Evitez la sédentarité, bougez votre corps physique, c’est vital.

Ça demande une dose de motivation au départ, mais c’est l’embrayage pour une vie nouvelle.

Le moins nous bougeons, le moins nous avons envie de bouger.

Le plus nous bougeons, le plus nous avons envie de bouger.

Plus on se met en mouvement, plus on a envie de plaire.

Plus on a envie de plaire, plus on va faire d’efforts pour respecter son corps.

Plus on va respecter son corps, plus il va s’embellir et rayonner.

Plus on va rayonner, plus on va attirer de gens autour de nous.

Plus on a de gens autour de nous, plus nous donnons.

Plus nous donnons, plus nous recevons.

Voilà encore une image qui montre bien que nous vivons à contre-sens dans cette société collective.

Nous faisons plein de choses, dans l’intention d’avoir plus, qui permettrait d’être heureux…

Faire – Avoir – Être

Je ne me rappelle plus, j’ai parlé d’individus, mais à la base, c’est quoi un individu ?

C’est un faire humain, ou un être humain ?

Et le point de l’alimentation, juste succinctement, évitez tous les produits ultra transformés, tout ce que le marketing veut vous faire bouffer.

Si vous en voyez la pub à la télé, c’est que ce n’est pas bon pour vous !

Manger bien ne coûte pas plus cher, nous mangeons trop à la base.

Manger moins et mieux, prendre le temps de mastiquer, manger en conscience… je pourrais faire un article que sur l’alimentation…

Voilà, je pense que j’ai déjà bien débroussaillé…

Nous ne sommes pas des machines à produire, nous sommes des êtres humains, il suffit d’être…

Être soi, et se respecter.

Se respecter, ça veut dire s’affirmer, ça veut dire savoir dire non.

On a envie, alors on le fait.

On a pas envie alors on le fait pas.

Si vous suivez votre cœur, vous ne pouvez connaître que le bonheur.

Si vous suivez votre mental, vous ne pouvez que vous faire mal.

Ce n’est pas évident de lâcher ses peurs, mais c’est tellement bon.

Un dernier point, nous avons chacun notre karma, chacun notre destin, chacun notre potentiel, chacun notre libre arbitre, chacun notre responsabilité d’être heureux et en bonne santé.

Alors surtout, commencez par vous,  devenez responsable, heureux et en pleine santé, pour rayonner et montrer à votre entourage proche comment faire…

Mais ne prenez pas le karma de votre conjoint ou de votre enfant, sinon il vous plongera avec lui.

Encore une fois, ce n’est pas forcément simple, mais discutez avec, ouvrez leur l’esprit, et montrez l’exemple.

Si aujourd’hui le monde va mal, c’est parce qu’on a vécu à contre-courant pendant des siècles.

Aujourd’hui, nous avons toute la technologie pour sortir du collectif pour revenir à l’individuel, go, c’est le moment !

N’hésitez pas à suivre mon auto thérapie gratuite en ligne sur ce lien : http://tousformidable.com/

Et puis j’ai une formation dédiée à l’amour, que ce soit la relation avec le conjoint, ou l’amour de soi pour être en bonne santé, ce sera toujours bon pour vous, c’est gratuit aussi, voici le lien : http://stephanebridebonnot.com/amour-grand-a/

Si vous avez des personnes en souffrance autour de vous, partagez 🙂

Nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :