L’ego est source de nos souffrances

Si vous suivez mes publications depuis plusieurs semaines, plusieurs mois, plusieurs années, vous savez que l’ego est donc la source de souffrance, et personne d’autre.

L’ego, c’est la construction d’un personnage fictif pour jouer cette incarnation.

Ce personnage est construit par l’environnement extérieur, la famille, la société, les étiquettes qui nous ont été collées, nos pensées, nos croyances.

Quand nous regardons le monde du filtre de cet ego, nous vivons les émotions à fond, sans détachement, nous tombons nos énergies, nous détériorons notre santé, nous limitons notre potentiel, nous évoluons dans la peur.

Beaucoup de personnes ont une prise de conscience vers la trentaine ou la quarantaine, démontent ce personnage fictif en comprenant qu’il est l’origine de leur souffrance…

Mais…

Pour beaucoup, ils s’orientent vers l’expérimentation suivante :

Ok pour démanteler ce personnage fictif que l’on ne veut plus.

Mais ce n’est pas pour construire un nouveau personnage…

Ce n’est pas pour, d’un seul coup, s’habiller en vêtements larges, se revendiquer être de lumière, prétendre détenir la vérité, s’obliger à ne montrer que ce que nous qualifions de bien, tels que l’humilité, la bienveillance,…

Parce que là, nous sommes encore dans l’ego.

Pour preuve, puisque l’ego a besoin de preuves, ces personnes vont se comparer…

Oui, moi, je suis plus spirituel que untel…

Oui, moi, je suis plus éveillé que lui…

Oui, moi, je suis dans la bienveillance…

Oui, moi, je…

Dès lors que nous exprimons « moi », « je », nous sommes dans l’ego.

Être dans l’ego, c’est être dans un personnage modelé par rapport aux attentes de l’extérieur.

Ce n’est pas être soi.

Être soi, consiste à ne plus être identifié à ce que l’on est, à ce que l’on a, à ce que l’on fait.

Être soi, c’est être authentique, sans filtre.

Et il n’y a qu’en étant soit, sortie de toute identification dans la matière, que nous pouvons accéder à la pleine conscience, et donc, à l’abondance.

Évoluer dans ce marasme humain peut générer des émotions de colère, et alors ?

Évoluer au milieu de tous ces êtres en souffrances qui ressemblent à des animaux peut générer des émotions d’impuissance, et alors ?

Être soi, c’est être en présence, en vigilance, en conscience sur ses pensées, ses actions, ses comportements, sans y charger l’émotion qui va avec, ce qui veut dire ne pas juger.

Puisque seul le jugement génère une émotion négative.

Et seul l’émotion négative affaiblie nos énergies, et par la loi d’attraction, détériore notre qualité de vie dans la matière.

Alors si nous sommes encore dans la con-paraison, la con-pétition, la con-sommation, la con-struction de murs entre les hommes, la con-solidation dans la matière, la con-stipation qui nous empêche d’être en joie, nous sommes toujours dans ce monde de « con » 😀

Il nous appartient donc de se détacher de la matière, de l’ego, des attentes, et donc des souffrances.

Nous sommes #tousformidable ❤