Les liens énergétiques

Partagez avec vos amis :

Nous sommes le tout, et par conséquent nous sommes connectés avec tout.

Nous sommes connectés avec le passé, avec le futur, avec le présent, avec les amis, avec les ennemis, avec les victimes, avec les sauveurs, avec les bourreaux, avec d’autres qui ont pris leur pleine responsabilité…

Nous sommes connectés avec notre papa, connecté avec notre maman, connecté avec notre fratrie, connecté avec la famille, avec les étrangers…

Nous sommes connectés avec les individus, avec les animaux, avec les végétaux, avec la matière…

Nous sommes connectés à la part de nous-même qui est la joie, nous sommes connecté à la part de nous-même qui est l’enfant…

Et donc l’énergie circule à travers toutes ces connexions.

Nous sommes Créateur, c’est-à-dire que nous développons dans notre existence là où nous portons le focus, là où nous portons notre attention, là où nous mettons notre énergie.

Si nous mettons notre énergie dans l’instant présent comme c’est la mode, aucun problème, ça permet de relativiser nos souffrances, de se résigner.

Mais nous sommes incarné sur terre pour rayonner notre joie 😍

Nous sommes incarné pour reconnaître notre nature véritable qui est l’ amour inconditionnel, pur, source de joie et de plénitude.

Nous sommes le tout, et à travers chaque connexion énergétique, nous avons un renvoi de notre propre miroir.

Si nous portons notre attention sur notre papa, nous allons percevoir un être qui va nous renvoyer une part de nous-même.

Si nous portons notre attention sur notre maman, nous allons percevoir un être qui va nous renvoyer une part de nous-même.

Dans mon accompagnement, je fais le travail de libération pour accepter son papa et sa maman, puisque c’est la base de notre incarnation.

Ensuite, il est bon de nettoyer son karma, ses mémoires cellulaires, soigner ses blessures de l’âme, afin d’avoir des énergies les plus stériles possibles pour porter notre focus sur un futur idéal que nous pouvons choisir comme nous le souhaitons.

Dès lors que nous avons nettoyé le passé, nous nous sommes libéré, nous pouvons avancer léger et serein vers notre futur choisi, en se plaçant dans l’instant présent pour être.

J’attire votre attention sur le fait que l’énergie se développe là où nous portons l’attention.

Si nous portons notre attention sur un futur choisi, ou sur l’instant présent, et toute son abondance, empli de gratitude, nous ne pouvons plus avoir un seul problème dans notre existence.

Nous sommes heureux et complet ici et maintenant, là ou ailleurs, seul ou accompagné, nous ne faisons que ce qui nous met en joie et nous refusons tout le reste, puisque nous avons confiance dans la vie.

À partir de ce moment-là, il faut arrêter d’aller gratter dans le passé.

Puisque là où nous portons notre attention, l’énergie se développe.

Si nous avons fait ce nettoyage du karma et des mémoires, réparé notre enfant intérieur, tout est parfait.

Si aujourd’hui j’ai un doute, une peur, une frustration, c’est uniquement mon ego.

Notre ego, c’est la part de nous qui a la peur de souffrir, la peur du manque, la peur de mourir, la peur d’être rejeté, la peur d’être abandonné,…

Et c’est aussi notre système de croyances.

Donc si j’ai nettoyé le passé, ce qui se fait en une semaine, je n’ai plus besoin d’aller charcuter le passé sinon je ne fais que de réactiver mes mémoires.

Puisque nous sommes connectés à tout, aussi bien ce qui met en joie que ce qui fait souffrir.

Donc à chaque instant je peux retourner dans mes travers, je peux retourner dans le passé, je peux me trouver une blessure, je peux me trouver un pardon qui n’aurait pas été fait, et patacoufin.

Mais tant que je regarde ça, je ne développe pas mon idéal de vie, et je reste donc dans la souffrance.

Si vous souhaitez planter du gazon dans votre cour, vous allez enlever les gros cailloux, puis les cailloux un peu moins gros, puis vous allez semer votre gazon, l’arroser, pour pouvoir l’apprécier au plus vite.

Et quand le gazon va pousser, vous n’allez pas retourner dans la terre pour gratter les cailloux, c’est terminé, stop.

Parce que des cailloux nous pouvons en trouver toute notre existence !

Alors partez du principe que le gazon c’est votre rêve, les cailloux c’est le passé, arroser et tondre c’est le « faire » et profiter du gazon pour jouer ou se reposer c’est le « être ».

Prenez conscience au passage combien de temps il nous reste dans le « faire » et dans le « être » contrairement au collectif aujourd’hui sur terre 😉

Donc aujourd’hui on prend conscience que notre gazon n’est pas pleinement verdoyant parce que nous avons à nettoyer du passé…

On enlève les cailloux, dans mes ateliers ça dure 5 jours maximum.

On sème le gazon, c’est notre rêve qui je serai, avec qui je serai, dans quel environnement je serai, c’est la deuxième semaine de mes ateliers.

Ensuite on passe quelques mois à ne pas pouvoir profiter de notre gazon, le temps qu’il pousse, du coup nous continuons notre ancienne vie entre guillemets…

Mais nous savons que le gazon sera disponible pour l’année prochaine, alors on lâche prise, on fait confiance à la vie, et on avance droit devant.

Nous sommes la nature, regardons la nature comment elle fonctionne, on a rien d’autre à faire.

Partagez avec vos amis :