La plainte et ses conséquences…

Partagez avec vos amis :

Il y a divers degrés de plaintes, et nous avons tendance à ne remarquer que les grosses plaintes, et pourtant…

Nous sommes à la base des êtres complets, et nous avons tout pour être autonome en terme d’énergie.

L’énergie, c’est ce qui nous permet de vivre.

Le transfert d’énergie se fait par l’alimentation, mais aussi et surtout par l’attention.

Nous portons de l’attention sur du positif, nous nous remplissons d’énergie.

Nous portons de l’attention sur du négatif, nous nous vidons.

Alors la plainte, ce n’est pas du positif, c’est du négatif.

Dès lors que nous nous plaignons, cela veut dire que nous refusons la responsabilité de ce que nous avons créé.

Nous nous positionnons alors dans le statut de victime.

Alors bien sûr, si on se fait agresser dans la rue, l’image est claire que nous sommes victime, avec l’agresseur qui sera le bourreau, et la justice qui sera notre sauveur.

Mais avant d’en arriver à cette extrême, il y a eu divers paliers que nous avons plus ou moins vu, et surtout que nous n’avons pas pris en considération pour changer nos vibrations.

Le hasard n’existe pas, tout est retour de nos propres vibrations.

Dès lors que je râle parce que je suis frustré, je suis dans le statut de victime.

Alors je vais commencer par être frustré parce que mon train n’arrive pas à l’heure, puis je serai frustré parce qu’une personne m’aura posé un lapin, puis je serai frustré parce qu’on m’aura manqué de respect,…

Il y a plein d’occasion d’être frustré, de râler, de se plaindre, et donc de se positionner comme victime.

Les problèmes lorsque nous adoptons ce comportement…

C’est que nous refusons la responsabilité de ce que nous avons créé puisque nous sommes vibratoire et magnétique.

Nous abaissons notre taux vibratoire, puisque nous ne sommes pas dans la joie, et nous allons donc attirer de nouvelles circonstances identiques, puis de pire en pire…

Nous polluons nos cellules, en leur apportant du stress et en les empêchant de se régénérer pour une santé optimale.

Nous sommes une personne toxique pour nos proches qui subissent nos aigreurs.

Nous détériorons notre qualité de vie, ainsi que la qualité de vie de tous ceux qui vivent autour de nous.

Notre niveau d’énergie descend, ça va impacter notre santé mais aussi tout ce qui se passe dans notre vie, dans quelques domaines que ce soit.

Ça va se répercuter au boulot, dans les amours, dans le compte en banque, dans les relations aux autres, à tout niveau.

Plus vous allez être dans l’action, à chercher des solutions pour pallier à votre frustration, plus vous allez mettre de l’énergie sur le problème.

Et comme l’énergie se développe là où nous portons notre attention, vous allez donc accentuer ce problème.

Vous comprenez donc que dès lors que nous râlons, c’est loin d’être anodin.

C’est pour cela que nous ne pouvons pas courir après le temps, être dans la suraction, dans le stress permanent, sinon nous n’avons pas le temps de nous observer et de comprendre pourquoi nous râlons.

Nous sommes des êtres humains et non des faires humains.

Nous sommes des êtres spirituels venus expérimenter la matière.

Nous sommes 100 % créateur de notre réalité, et ce, à partir de nos propres énergies.

Tout existe dans le champ quantique, nous pouvons créer tout ce que nous voulons.

Mais la création se fait d’abord à l’intérieur, dans les énergies, par le biais de la visualisation, et c’est ensuite les actions en alignement avec cette volonté de l’esprit, qui va permettre la matérialisation.

La vie est simple avec un grand S.

Face à une frustration, nous devons appuyer sur pause, comprendre pourquoi nous avons été frustré, puis repartir sur notre rêve, notre objectif, notre visualisation, et ce, ça ne se fait que par l’introspection.

Nous sommes #tousformidable 🙂

Partagez avec vos amis :