Nous ne pouvons pas penser à la place des autres…

Partagez avec vos amis :

Quand nous avons une question à poser, nous ne pouvons pas commencer à réfléchir avec notre mental et nous dire… oh bah non, il va nous dire non et puis ça va pas lui plaire et puis ci et puis ça…

De la même façon quand nous avons quelque chose à dire, on s’en fout de savoir qu’est-ce que la personne va en penser.

Il y a quelques jours j’ai eu des informations concernant Delphine Jubillar que j’ai transmis à la gendarmerie, peu importe ce que ces gens vont penser de ce que j’ai à dire, j’ai capté l’info, c’est mon devoir que de la transmettre !

Comme la vie est super bien faite, si je reçois une information, d’où qu’elle me vienne, si je sens qu’elle est pour quelqu’un, je dois la délivrer, peu importe si elle sera jugée /filtrée par les croyances de la personne en face, ça ne m’appartient plus.

Alors là, cette publication émane d’une discussion privée que je viens d’avoir, mais je partage parce que ça peut servir à plein de personnes autour de vous…

Si vous avez une personne autour de vous qui est malade, et qui est en train de commencer à regretter, alors c’est notre devoir de lui dire qu’il existe autre chose, tant qu’il y a de la vie, il peut y avoir guérison puisque la vie est plus fort que tout.

Alors bien sûr on va pas parler spirituel, de fantômes, d’anges, mais on peut parler du docteur Joe Dispenza.

Parce que c’est un docteur, c’est un scientifique, et il travaille avec le pouvoir de l’esprit.

Avec notre esprit nous pouvons tout faire, nous pouvons nous guérir, mais nous pouvons aussi créer notre futur, et c’est ce sur quoi je travaille, et c’est ce que je me sers pour coacher.

Parce qu’il évoque le champ quantique, mais en plus, il le mesure avec des instruments scientifiques, pour les plus cartésiens.

Alors oui, on peut se guérir, on peut régénérer ses cellules, on peut changer la lecture de son ADN, on peut créer son futur, et c’est ce que je fais dans ma vie à titre privé, et c’est ce que je retransmets à travers ce mur Facebook.

Et si on avait que ça à faire ?

Cesser de juger, créer son futur tel qu’on le veut, se connecter à la fréquence énergétique de celui-ci, le télécharger par des méditations, et vivre la vie avec un grand V dans la joie avec un grand J 🙂

Partagez avec vos amis :