Tout est éphémère

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

Tout ce qui est perceptible par nos cinq sens, issue du monde de la forme, de la matière, ne pourra rester dans l’état sans se transformer.

Que ce soit les objets ou les relations.

S’attacher à quelqu’un ou à quelque chose dans la matière, c’est créer un lien énergétique qui empêche l’expansion programmée de notre âme.

L’être humain cherche le bonheur, mais il s’en réfère à son mental, à son ego.

L’ego étant la part de nous qui a peur de mourir, qui va toujours chercher à nous retenir dans le connu, que nous appelons zone de confort, aussi périlleuse soit-elle, aussi dévastatrice soit elle, puisque c’est tout de même cette zone de confort qui génère la maladie…

Alors que notre âme, de sa pureté, de sa constitution en énergie pure d’amour, ne nous veut que du bien, elle ne peut nous conduire que sur ce qui est bon pour nous.

Nous ne pouvons nous connecter à notre âme que par le silence intérieur, l’introspection, la méditation…

Alors que la connexion mentale se fait par le brouhaha de la société, la conscience collective, l’ignorance de tout un chacun qui vit dans ses peurs…

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot

Alors vaut-il mieux fonder sa vie sur de l’énergie pure d’amour, ou sur de la matière friable et impermanente ?

Vaut-il mieux faire ses propres choix en conscience ou chercher ses solutions chez les autres qui vibrent la peur ?

Vaut-il mieux rester entouré de personnes en souffrances, qui se complaisent dans leur statut de victimisation, ou prendre ses responsabilités et avancer dans la foi ?

Il n’y a pas de mieux et de moins bien, il y a seulement qu’en fonction de nos choix, nous n’aurons pas la même qualité de vie.

L’idée est donc d’en être conscient, de comprendre les lois de l’univers, les lois de la vie, et se détacher du lourd et plombant pour retrouver son insouciance d’âme d’enfant.

Plus nous prenons la vie comme un jeu, puisqu’elle est un jeu, le jeu de l’Incarnation, moins nous accordons d’importance aux résultats, aux engagements, aux attentes, plus nous pouvons vibrer haut, et plus la vie nous le rend bien.

Puisque nous sommes énergie, tout est énergie, et nous répondons à la loi de la vibration, à la loi de l’attraction, à la loi de la gestation, et d’autres… et nous recevons ainsi exclusivement ce que nous vibrons sur le plan énergétique.

Que ce soit par nos mémoires conscientes ou inconscientes, nos croyances conscientes ou inconscientes, nos intentions conscientes ou inconscientes, dans la vie, nous récoltons exclusivement ce que l’on s’aime ❤

la semaine de 15 heures avec Stéphane Bride-Bonnot