Change ta croyance et ta réalité changera

Partagez avec vos amis :

Ce sont nos croyances qui font notre réalité.

Pourquoi et comment ?

Autour de nous, dans l’environnement extérieur, il se passe une multitude de choses, innombrables, imperceptibles, du micro au macro.

Heureusement, notre cerveau filtre et ne laisse passer, à travers nos cinq sens, que le minimum dont nous avons besoin pour piloter notre vie.

Ainsi, vous êtes en train de chercher à changer de voiture, vous savez que vous allez vous orienter sur un petit véhicule, d’une couleur bleu, d’un seul coup, vous n’allez voir que des petites voitures bleues autour de vous.

De la même façon, vous pouvez être assis dans une pièce que vous ne connaissez pas, vous allez chercher autour de vous tous les objets d’une couleur rouge, puis vous allez fermer les yeux et je pourrais vous demander de me citer 10 objets de couleur verte…

Vous aurez bien du mal, puisque vous avez porté votre attention sur les objets rouges, et vous n’avez donc pas mémoriser les objets verts.

Vous avez fait le choix, ou vous avez donné le pouvoir à Stéphane, votre interlocuteur, de focaliser sur cette couleur rouge.

Vous comprenez que si vous vous détachez de ce texte, vous avez le choix de chercher un objet bleu, rouge, vert, violet, marron, c’est votre choix.

Et bien dans la vie, c’est tout exactement pareil.

Afin de ne pas saturer notre cerveau d’informations, nous sommes super bien constitués, notre cerveau gère 95 % de ses capacités de façon inconsciente.

Ce qui veut dire que nous gouvernons notre vie avec les 5 % de conscient.

Mais que faisons-nous avec ces 5% de conscient ?

Malheureusement, beaucoup le mettent au service de leur employeur, de leur conjoint, de leurs parents, de leurs enfants, de leurs amis, des médias, des politiques, ou d’autres leaders qui prennent emprise, tel que les syndicats, entre autres.

Puisque dès lors que nous nous posons en victime, nous nous déresponsabilisons, et nous remettons notre pouvoir créateur a quelqu’un qui va se poser là, comme Sauveur.

Pourtant, nous avons le choix.

Parce qu’ici, nous restons passifs dans votre vie, alors nous subissons.

Et quand nous subissons, nous sommes frustrés, ce qui génère en nous des émotions négatives, et qui amène toutes les pathologies, les violences et les guerres.

Parce qu’à la base, nous sommes des êtres humains, nous sommes la divinité, la création.

Et donc si nous subissons, nous ne créons pas, mais nous réagissons.

Ce n’est pas notre nature profonde que de réagir ou subir, notre nature profonde, c’est de créer.

Si nous prenons la PNL, on va nous dire qu’il existe une meilleure version de nous-mêmes que nous devons développer…

Si nous prenons le spirituel, on va dire que nous avons une mission de vie, que nous devons suivre…

Peu importe le chemin que l’on prendra, ce chemin nous amène à prendre le contrôle de notre vie, et créer en fonction de ce que l’on ressent, ce qui nous passionne, ce qui nous anime au fond de nos tripes, ce qui nous met en joie permanente.

Et pour en arriver là, il faut lâcher ses anciens schémas de frustration, c’est mon article précédent.

Ce qu’il faut retenir, c’est que tous les choix que nous faisons dans la vie, même si nous les faisons de façon consciente, s’appuient toujours sur des croyances, qui elles, sont inconscientes.

Nous avons forgé nos croyances par rapport à notre environnement.

Si nous avons un père qui nous a dit pendant les 20 premières années de notre vie que nous étions un bon à rien, forcément note croyance va nous amener à avoir une faible estime de nous.

Et après, peu importe nos choix dans notre vie, ils seront toujours basés sur la croyance d’être un bon à rien, et en toute logique, nous ne réussirons rien.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons le plein pouvoir sur nos croyances.

Le seul travail, si je puis dire, que nous ayons à faire, et de mettre en conscience nos croyances, afin de pouvoir les modifier.

Puisque tant que nous n’en sommes pas conscient, nous en sommes ignorant, ou dans le déni.

Nous savons que nous sommes malheureux, nous savons que nous nous ne sommes pas épanouie, nous aimerions être libre et heureux, mais nous ne savons pas comment faire, ça vous parle ?

Et bien il suffit de regarder la vie que vous avez ici et maintenant et de rembobiner le fil.

Qu’est-ce qui me frustre aujourd’hui ?

Quelles sont mes croyances derrière cette frustration ?

À quoi ressemble mon environnement extérieur ?

Ah oui, ça se ressemble bien un peu tout ça…

Et bien la bonne nouvelle, c’est que nous avons juste à prendre un papier et un stylo, noter toutes ces croyances qui nous polluent, et les contrer.

« Je suis un bon à rien », je le remplacerai par « je suis de plus en plus doué ».

On parlera toujours à la première personne du singulier, toujours au présent, et toujours avec des termes positifs, parce que le cerveau ne connait pas le négatif.

Si je vous dis : « ne pensez pas un éléphant rose », vous avez compris maintenant ce que j’ai écrit avant…

Et la deuxième étape, c’est changer votre environnement extérieur.

Peut-être que ça va paraître méchant, mais si ce sont tous les loosers qui sont autour de vous qui font que vous avez une vie de merde aujourd’hui, et bien il est temps de changer les cartes.

Pour ma part, ceux que je qualifie de loosers, m’ont conduit jusqu’à me tailler les veines le 2 mai 2016, donc je pense que je mérite mieux comme environnement.

Et franchement, quand on change l’environnement, on change sa façon de fonctionner, sa façon de penser, sa façon de prendre des décisions, sa façon de faire ses choix dans sa vie, et du coup, nous ne recevons plus du tout, ni les mêmes personnes, ni les mêmes événements dans notre vie.

La vie est magique avec un grand M.

Alors je vous invite tout simplement à remonter en conscience vos croyances erronées qui vous empêchent de vivre heureux et épanoui aujourd’hui dans l’ensemble des domaines de votre vie.

J’aime bien relayer des citations qui m’inspirent, je cherchais celle qui a nourri mon enfance : « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt ».

Et j’en ai découvert une dizaine qui commence par « le monde appartient…« 

On a toujours tendance à s’accaparer des adages, c’est bien preuve ici qu’ils sont en accord avec une croyance profonde que nous avons ancrée en nous.

Et vous allez voir que dans les 10 citations différentes, on ne peut pas du tout associer les mêmes croyances, et vous imaginez bien que la qualité de vie derrière ne sera pas du tout la même.

Si vous prenez juste les deux premières, « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » d’un côté et « le monde appartient à ceux qui font travailler ceux qui se lèvent tôt » de l’autre côté, on voit que ce n’est pas du tout le même profil de personne qui pense de cette façon.

Le premier va aller trimer au boulot, alors que le deuxième va s’appuyer sur la valeur ajoutée de ses collaborateurs.

Je ne dis pas qu’il y a en a un qui est mieux que l’autre, je dis simplement que l’un n’aura pas la même qualité de vie que l’autre.

Ce qu’il faut retenir, c’est que nous sommes 100 % responsables de la qualité de vie que nous vivons, parce que nous choisissons à chaque instant, et nous avons la possibilité de conscientiser nos choix.

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt… et l’escarre appartient à ceux qui ne se lèvent pas !

Renard Argenté

Le monde appartient à ceux qui font travailler ceux qui se lèvent tôt.

Fr Rhan Brunet Angwé Mintsa                      

Le monde appartient à ceux qui n’ont pas d’heure fixe pour les repas.

Anne Jules De Noailles

Le monde appartient à ceux qui ont la patience.

Opo Traoré

Le monde appartient à ceux qui se lèvent de bonne heure, jusqu’à l’heure où les autres se lèvent.

Jules Renard

Le monde appartient aux optimistes, les pessimistes ne sont que des spectateurs.

François Guizot

Le monde appartient aux médiocres supérieurs.

Jean Rostand

Le monde appartient aux hommes qui pense trop et combattent pour son évolution.

Josué Mwenibamba

Le monde appartient à ceux qui s’aiment !

Damien Berrard

Le monde appartient à ceux qui le pensent.

Fabienne Kanor

Le monde appartient à tout le monde, mais chacun a son propre monde.

Amor Abbassi

Nous sommes #tousformidable 🙂

Partagez avec vos amis :