On ne peut pas se plaindre de ce dont on parle

Partagez avec vos amis :

Définition plainte : Parole, cri, gémissement qui exprime la douleur, la peine

Définition parole : Communiquer, s’exprimer par la parole

Pour mémoire : Le triangle de Karpman est composé de trois sommets. Chacun d’entre eux représente une posture : sauveur, persécuteur, victime. La victime représente la propension à se plaindre, à manifester son insatisfaction face aux événements.

« La victime représente la propension à se plaindre, à manifester son insatisfaction face aux événements. »

…« à se plaindre, à manifester son insatisfaction »

…« à se plaindre »

L’énergie se développe là où nous portons notre attention…

Ce qui veut dire que si vous parlez de quelque chose, c’est que déjà vous y avez pensé, et donc vous y porter votre attention…

Ainsi, vous le développez, vous le faites exister dans votre réalité.

Plus vous allez y penser, plus vous allez en parler, plus vous allez le faire exister dans votre vie.

Alors après pourquoi se plaindre que ça existe dans votre vie, puisque c’est vous qui l’avez fabriqué ?

**Pour mémoire, nous sommes 100% créateurs de ce que nous vivons, il ne peut pas en être autrement !**

Le fait de regarder, relayer, discuter, d’interagir autour d’une information, nous aidons à son développement… puisque nous y mettons notre énergie ;

Notre énergie créatrice d’amour qui devrait nous servir pour être en joie, nous la sacrifions dans des discours subjectifs et stériles !

C’est un choix, c’est NOTRE choix !

On ne peut donc plus se plaindre, bien que ce soit le jeu de l’égo…

Puisque cet ego a sacrifié son énergie dans du vide, de la peur, du manque, de la frustration… il ne l’a plus pour être heureux et en joie, et la plainte est un des outils pour aspirer l’énergie des autres qui alimenteront le jeu du triangle de Karpman ;

Alors que si vous reprenez votre responsabilité, vous n’avez plus le droit de vous plaindre d’une situation qui ne vous convient pas.

Soit vous l’ignorez, soit vous la faites disparaitre de votre vie en vous affirmant et en vous respectant.

C’est vous qui faites votre réalité que vous vivez avec votre énergie 🙂

Si vous portez l’attention sur le fait que vous n’avez pas l’argent sur votre compte bancaire pour payer vos factures, alors vous développez ce manque, et vous allez dans les problèmes de frustration et de manque.

Si vous portez l’attention sur le fait que vous avez des douleurs dans votre corps physique, alors vous allez développer ces douleurs…

Plus vous allez y penser, plus vous allez en parler, plus vous allez les développer.

C’est pour ça que quand le voisin vous demande comment ça va, il faut répondre je vais de mieux en mieux chaque jour à tout point de vue… Et vous irez de mieux en mieux chaque jour à tout point de vue.

Mais si vous répondez aujourd’hui j’ai mal au genou ou demain c’est le mal à la tête, ect, alors vous allez être « Tamalou » très rapidement 🙂

Partagez avec vos amis :