La conscience et l’inconscience

Partagez avec vos amis :

(Je rappelle pour mémoire avant lecture de cet article, que nous sommes à 95% inconscient pour une meilleure appréhension de notre environnement, pour ne pas saturer, ne pas disjoncter, devenir fou, qui est filtré uniquement par notre champ de croyances : mon inconscient me montre uniquement ce que je veux voir, ce à quoi je crois)

Quand nous voyons un jeune conducteur avec le « A » derrière, qui roule comme un sauvage, qui n’anticipe pas sa conduite, on le qualifie d’inconscient.

L’inconscience, c’est le fait de ne pas être conscient.

Ne pas confondre la conscience avec le savoir.

La prise de conscience ne peut passer que par les émotions, alors que le savoir appartient au mental, a l’ego, vous savez, on sait, tout le monde sait, le jeune sait que de rouler trop vite c’est pas bien, vous savez qu’il faut « être » avant de « faire » pour goûter au bonheur…

En fait nous savons plein de choses, puisque on l’entend de Pierre Paul Jack, on le lit dans les livres, on le voit dans les vidéos, mais la prise de conscience ne peut passer que par les émotions.

Alors comprenez que tout ce que nous savons ne sert à rien !

Il n’y a que lorsque nous passons par le plan émotionnel que nous pouvons transformer notre vie.

Pour accéder au plan émotionnel, c’est le cœur, c’est l’esprit, c’est l’âme, c’est l’amour.

La porte d’entrée, c’est regarder la lumière, parce qu’il n’y a pas de porte, il n’y a pas de clé, il y a juste à regarder la lumière en nous, se connecter à elle, et l’aider à se propager dans nos cellules.

Quand nous regardons avec le cœur, nous pouvons regarder tout, nous ne voyons que de l’amour.

Une personne que l’on qualifie de toxique, c’est une personne en souffrance, qui se débat pour être aimée, parce qu’il ne sait pas se connecter à son propre amour.

Et nous, est-ce que nous savons nous connecter à notre propre amour ?

Est-ce que nous nous aimons suffisamment au point de refuser de soumettre sa vie à notre compagnon ?

Est-ce que nous nous aimons suffisamment au point de respecter notre corps physique ?

Est-ce que nous nous aimons suffisamment au point de respecter notre propre valeur et ne pas nous prostituer pour un revenu mensuel ?

Parce que n’est-ce pas de la prostitution que de donner son corps contre de l’argent, quand cela ne nous met pas dans la joie ?

Ça peut paraître cruel, mais c’est par là que nous pouvons accéder à la prise de conscience.

C’est quand ça fait mal que l’on a envie de changer les choses.

Nous sommes amour, nous ne sommes pas sur terre pour subir, alors pourquoi continuer ?

Puisque l’amour est plus fort que tout.

L’amour, c’est la joie et l’abondance.

En lâchant la tête, et tout ce qu’elle prétend savoir, en se connectant dans notre cœur, nous ressentons cet amour, nous ressentons cette plénitude, et là, on devient de plus en plus puissant, de plus en plus confiant, de plus en plus heureux.

Nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :