C’est pas facile avec tout ce qui se passe en ce moment

Partagez avec vos amis :

Je lis, j’entends, je vois :

 » c’est pas facile avec tout ce qui se passe en ce moment »

Alors, replaçons les choses afin de reprendre ses responsabilités.

Parce que quand nous disons c’est pas facile à cause de l’extérieur, nous sommes dans la plainte, nous sommes déjà au statut de victimisation numéro 2, puisque nous l’exprimons à un tiers.

Nous sommes énergie, tout est énergie, et il n’y a pas de séparation.

Concrètement, cela veut dire que si vous voyez le chaos autour de vous, des polémiques, des divisions, de la maladie, de la souffrance, et que ça vous perturbe sur le plan émotionnel…

C’est-à-dire que ça génère en vous des émotions négatives, du style colère, culpabilité, angoisse, stresse…

Et bien ce que vous voyez, c’est votre état d’esprit intérieur, c’est vous, comment vous êtes en vous.

Vous ne voyez pas les autres, vous ne voyez pas la société, vous percevez une partie de l’humanité, celle qui résonne en vous, qui polarise vos mémoires énergétiques, en attraction à ce que vous êtes.

Nous ne pouvons pas voir autre chose que ce que nous sommes et ce que nous considérons comme vrai via nos croyances, par le filtre de notre inconscient.

J’ai fait un article ce matin sur l’alignement, le corps physique et la finalité de tous les corps…

Si vous avez des conflits internes, que votre mental vous envoie en dehors du chemin qui est votre pour cette incarnation, c’est un conflit interne, vous n’êtes pas à votre place, c’est le chaos, alors c’est logique que votre extérieur soit le chaos !

Vous êtes dans la séparation, votre plan mental n’est pas aligné sur votre plan spirituel qui n’est pas aligné sur le plan émotionnel, et le pauvre corps physique derrière, il subit, mais c’est l’ensemble qui est complètement déstabilisé…

Nous allons illustrer lorsque vous partez en vacances en famille…

Vous montez à 5 dans la voiture, vous allez tous au même endroit.

Il y en a pas un qui va tourner le volant pour aller à la montagne, un qui va tourner le volant pour aller à la mer, et puis un autre qui va venir et vite mettre un coup de volant parce qu’il veut rentrer à la maison…

Vous imaginez la pauvre voiture ?!?

Et vous voyez que vous auriez vite fait de mettre le chaos sur la route !?!

Et bien la voiture c’est votre corps physique, et à l’intérieur ce sont toutes les parties de vous…

On va où ?

Mais on y va et on arrête de tout le monde toucher le contrôle.

On arrête de rentrer dans le jeu des médias, des politiques, des humains en souffrance, des ignorants, des personnes qui sont gouvernés par leurs peurs.

On arrête de prendre nos décisions par rapport à l’extérieur, mais on vient prendre les décisions par rapport à qui on est !

Quand vous allez stabiliser votre intérieur, vous allez voir que l’extérieur va se stabiliser, puisque c’est l’énergie que vous émettez qui polarise votre réalité.

Et comme pour la voiture, si vous n’êtes pas mecano, vous n’allez pas la réparer, vous l’emmener chez un professionnel…

Sinon la panne persiste, la panne s’aggrave,…

Pour le corps physique, c’est pareil, si vous n’y arrivez pas seul, allez voir un professionnel, mais quand j’entends un professionnel, j’entends quelqu’un qui n’est pas dans la séparation, pas un thérapeute qui va traiter son client d’irrespectueux parce qu’il ne vient pas 10h, alors que c’est lui qui l’a attiré pour vivre cette expérience, mais il est encore dans le déni, dans la séparation, dans le jugement !

C’est aussi ce que je vois régulièrement sur face de bouc.

Nous sommes responsables de notre vie, il n’y a personne d’autre que nous.

Nous ne pouvons attirer que ce que nous sommes sur le plan des énergies, nous sommes livrés selon la loi d’attraction à chaque nano seconde, il ne peut pas en être autrement, c’est magnétique, c’est l’énergie, c’est de l’aimant, ce n’est rien d’autre.

Nous sommes de vrais magiciens, dès lors que nous allons nous servir de cette fameuse baguette magique que nous avons tous en nous.

Nous sommes #tousformidable ❤

Partagez avec vos amis :