L’instant présent : kezako ?

Partagez avec vos amis :

À chaque fois que je fais une publication sur le futur, sur le rêve, je reçois des commentaires pour me ramener dans l’instant présent.

Oui, notre vie se construit dans l’instant présent, le « être » se positionne dans l’instant présent…

Mais nos actions ont toujours une intention connectée sur le futur.

Alors ce futur, autant le choisir plutôt que de le subir.

Si je partage autant d’information, c’est pour créer ma communauté qui me permet de travailler que 3 à 4h par jour, et d’avoir un rythme de retraité alors que je n’ai que 46 ans.

J’ai viré tout les contraintes de ma vie, je recentre pour aller toujours à l’essence-ciel.

Je suis un être libre, aujourd’hui je réalise 90 % de mes désirs en attendant la levée du confinement et l’ouverture des restaurants où je serai à 100 %.

Et si je dois me vacciner pour aller au restaurant et prendre l’avion, il n’y a aucun problème pour moi, puisque tout est juste dans cette humanité…

Je réalise aujourd’hui tous mes désirs, parce que j’ai cessé le combat, j’ai créé ma bulle de liberté dans le système, et surtout je me suis posé un objectif.

J’ai construit mon rêve, j’ai choisi qui je veux être demain, dans mon futur.

Ça m’a permis de me connecter ici et maintenant, de le vibrer émotionnellement, et d’attirer cette réalité à moi.

De la même façon quand nous partons en vacances, nous chargeons notre coffre avec ce qu’on aura besoin selon si on va au ski ou à la mer on ne mettra pas la même chose.

Et après, une fois que tout ça c’est en place, oui, on se positionne dans l’instant présent, on vibre la joie et l’abondance ici et maintenant, mais avec un projet en tête.

De cette façon, nous promenons notre conscience entre l’instant présent et notre futur choisi.

Comme la conscience c’est l’attention que nous portons, et là où nous envoyons nos énergies, nous créons la matière, alors nous ne pouvons que connaître la joie.

Durant 2 ans, j’étais à suivre ce qu’une grande majorité revendique, le passé est fini et le futur existe pas, il faut se poser dans l’instant présent.

Mais mon instant présent à moi, il était figé avec 350000 € de dette suite à ma condamnation de 2017.

Alors même en vibrant la gratitude, quand chaque jour tu as un huissier qui vient frapper à ta porte, tes vibrations ont vite fait de retomber.

C’est ainsi que j’ai fait du surplace pendant 2 ans, non seulement je n’évoluais pas, mais ma situation régressait.

Puis grandissait une frustration de ne pas pouvoir aller au restaurant, de ne pas pouvoir partir en weekend…

Dès lors que j’ai mis un rêve en place, les énergies se sont débloquées à une vitesse inimaginable pour mon petit cerveau.

Parce que selon la loi d’attraction, nous attirons à nous ce que nous vibrons.

Et ce sont nos émotions qui sont magnétiques.

Alors si je suis à une fréquence énergétique qui dit je suis bien avec mes 200 balles par mois dans ma cabane au fond de la forêt loin des gens pour pas affronter mes miroirs…c’est ok.

Mais moi Stéphane, ce n’est pas ce que je veux.

Moi Stéphane, je veux 5000 € par mois minimum, voyager, le confort, se faire plaisir, vivre, rayonner la joie, et partager avec l’humanité.

Et c’est donc en fixant ce rêve et en le vibrant que je peux l’atteindre.

Donc maintenant chacun a le choix de faire ce qu’il souhaite dans sa vie.

Je ne vais pas dire ici comme souvent on aurait envie dire : si vous n’êtes pas d’accord, arrêtez de me suivre, allez revendiquer votre vérité ailleurs, patacoufin, puisque je sais que ce post sera lu par une poignée de personnes et dès que je reparlerai de fixer un rêve, j’aurai de nouveau des commentaires qui me contrent… c’est ainsi.

Il est bon de trouver son équilibre qui est propre à chacun.

Pour ma part, je préconise 6 heures par jour dans l’instant présent et le « faire » en alignement avec son rêve, son futur choisi ;

C’est ce que je pratique et c’est puissant 🙂

Partagez avec vos amis :